Comment héberger une application web ou mobile ?

Héberger son application mobile, tout ce qu'il faut savoir. Découvrez les différentes solution pour héberger votre application mobile.

L’hébergement de votre application mobile ou application web, c’est la partie immergée de l’iceberg ! 

Derrière l’interface de votre application, se cache tout un univers de composants et systèmes dont l’hébergement fait partie. Nous verrons en détail dans cet article : 

  • Qu’est-ce que l’hébergement
  • Comment héberger votre application
  • Quelles solutions d’hébergement s’offrent à vous ? 
  • Où héberger une application  : sur un serveur mutualisé ? un serveur dédié ? ou dans le Cloud

À la fin de cet article, vous saurez tout ce qu’il faut savoir sur l’hébergement de votre application web et/ou mobile !

Sommaire
 

Hébergement d’application : définition

Qu’elle soit web ou mobile, l’hébergement de votre application est invisible aux yeux des utilisateurs. C’est un ensemble de composants qui permettent de stocker toutes les données nécessaires au bon fonctionnement de votre application
Prenons par exemple, une application (web ou mobile) qui nécessite la création d’un compte utilisateur.  Pour créer ce compte, l’utilisateur vous fournira des données (prénom + adresse email), il faudra stocker ces informations dans une base de données liée à votre application. Cette base de données sera elle-même stockée sur un serveur.
Dans la suite de cet article, vous aurez les réponses aux questions suivantes :  : 

  • Comment héberger une application web ?
  • Comment héberger une application mobile ? 
  • Comment choisir son hébergement ?

Héberger une application web sur un serveur

Contrairement aux applications mobiles, les applications web sont hébergées sur des serveurs que vous, ou votre agence de développement, devrez choisir. Vous pouvez installer vos serveurs dans vos locaux ou en louer dans une société spécialisée mais vous pouvez également opter pour un serveur dans le Cloud (Amazon AWS, Google Cloud par exemple).
Avant de détailler les possibilités d’hébergement qui s’offrent à vous, voyons ensemble ce qu’est un serveur.

Stockage de données : comprendre le fonctionnement d’un serveur 

Pour comprendre comment fonctionne un serveur, décomposons sa définition en 2 parties distinctes :
La première partie se concentre sur le matériel. Le serveur, en tant qu’infrastructure, est un réseau d’ordinateurs connectés par une machine physique sur laquelle une ou plusieurs applications fonctionnent.
La deuxième partie de la définition s’articule autour du programme serveur. Ce programme communique en réseau avec d’autres programmes : les logiciels clients. Cette relation et ces interactions constituent la base des communications réseau. Lors des échanges de données plusieurs protocoles entrent en jeu. Ces protocoles comme le logiciel serveur sont intégrés au serveur physique.
Par conséquent, un serveur doit forcément être entreposé quelque part. Et là, plusieurs options s’offrent à vous.

Bases de données et hébergement

La base de données est liée à votre application. Elle permet de conserver les informations renseignées par les utilisateurs. Il en va de même pour les applications ou logiciels métiers pour lesquelles il faut stocker les coordonnées de vos clients, de vos salariés, de vos fournisseurs, etc. 
La base de données est également utilisée lorsque votre application effectue une  recherche à partir des données stockées.  Elle peut aussi opérer des recherches parmi les données éditées par l’utilisateur afin de lancer des applications. Bien sûr, elle n’est pas toujours visible mais est indispensable au bon fonctionnement de votre application mobile
Une base de données doit être sécurisée pour éviter que votre application s’expose à une intrusion et/ou une fuite de données. Pour sécuriser une base de données, le serveur doit être monitoré, maintenu et entretenu. Certaines données, comme les données de santé peuvent avoir des hébergements spécifiques (Par exemple, HDS pour l’hébergement de données de santé).
Les sociétés qui souhaitent héberger des données de santé doivent être certifiées ou agréées. Les données personnelles de santé sont des données sensibles. Leur accès est encadré par la loi pour protéger les droits des personnes. La certification HDS permet d’héberger en toute sécurité et légalement des données de santé. Cette dernière vous apporte justement des garanties en termes de sécurité, d’accessibilité et de confidentialité.
AxioCode a déjà participé à la sécurisation des données de patients, découvrez notre cas d’affaires CTMA.

Hébergement de votre application

Pour héberger une application web ou mobile, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir, pour des raisons techniques ou de sécurité, d’avoir vos serveurs dans votre entreprise ou de faire appel à une société spécialisée. 
L’hébergement On-Premise
Héberger son application sur des serveurs présents dans les locaux de l’entreprise permet de faire des économies. En effet, vous n’aurez plus besoin de le louer à une société spécialisée. De plus, la maintenance de votre serveur sera beaucoup plus rapide car vous aurez un accès direct à ce dernier.
Par contre, cela nécessite d’avoir de fortes compétences informatiques et techniques en interne. Pour administrer vos serveurs, il vous faut du personnel dédié à la maintenance et au monitoring du serveur. Héberger son ou ses serveur(s) dans votre entreprise n’est recommandé que dans le cas où vous possédez déjà le personnel compétent. Vous pouvez également héberger votre serveur sur site si votre activité nécessite un grand nombre de serveurs ou encore lorsque votre application n’est utilisée que sur le réseau local de votre entreprise. 
Attention, si vous hébergez des données de santé on-premise, vous devez être agréé ou certifié HDS (certification à renouveler tous les 3 ans). Cela peut engendrer des coûts plus importants.
Héberger une application sur le serveur d’une entreprise spécialisée
L’autre solution pour héberger votre application est de faire appel à une entreprise spécialisée dans l’hébergement.
De nombreux professionnels proposent des abonnements afin de louer un serveur dédié (c’est-à-dire uniquement pour vous) ou un serveur mutualisé (partagé avec d’autres utilisateurs). Ce moyen à l’avantage de ne demander aucune compétence particulière mais nécessite de payer chaque mois pour le service.
Les prix varient selon les sociétés, la puissance demandée et le nombre de serveurs que vous souhaitez. Cette solution est parfaite pour les petites structures n’ayant pas de personnel qualifié pour la maintenance et la surveillance des serveurs.

Héberger votre application dans le cloud

Vous pouvez également choisir d’héberger votre application sur un serveur Cloud.
Un serveur Cloud est un serveur virtuel qui propose plus de flexibilité qu’un serveur classique et dispose de plus de ressources. Leur caractère évolutif les rend aussi efficaces pour les projets simples que pour les projets plus complexes. En cas de besoin, vous pouvez alors ajuster les ressources dont vous avez besoin.
Ce service est facturé au temps d’utilisation et dépend des ressources et des fonctions que vous affectez à votre serveur. En d’autres termes, vous ne payez que ce que vous consommez.

L’hébergement d’une application mobile native

Les applications mobiles natives sont développées pour fonctionner sur un système d’exploitation unique. Il existe aujourd’hui deux systèmes d’exploitation mobiles majeurs : l’iOS d’Apple (Apple Store) et le système Android (Google Play).
Microsoft proposait son système Windows OS jusqu’en 2019, il n’est donc plus disponible. Celui-ci ressemblait au système d’exploitation pour ordinateur mais il était spécialement adapté aux mobiles. Ce système d’exploitation comprenait une interface utilisateur unique. Microsoft a d’ailleurs consacré beaucoup d’efforts pour cette interface sous forme de “tuiles”, qui étaient là pour aider l’utilisateur et lui fournir des informations en temps réel.

Windows OS ne concernait que 0.4 % du marché en 2019 (supporté par seulement trois millions de téléphones mobiles). Aujourd’hui, Windows 10 Mobile est le dernier système d’exploitation publié par Microsoft sur smartphones et tablettes.

Plus d’informations sur les applications natives

Les applications natives sont développées pour un système spécifique et distribuées par l’intermédiaire des plateformes d’applications : les libraires d’applications. De manière générale, elles sont considérées comme plus ergonomiques et intuitives puisqu’elles sont développées pour un système spécifique.
L’application mobile native constitue un nouvel outil avec son propre contenu. Elle n’est disponible que sur mobile ou tablette depuis les stores mobiles. Elle doit apporter un service différent de votre outil web.
Attention, il ne faut pas confondre application native et responsive design.
Le responsive design est simplement une adaptation de votre site ou de votre application web aux écrans de smartphones et tablettes.
Il y a quelques années, créer une application mobile était réservé aux entreprises les plus avancées technologiquement pour se distinguer de la concurrence. Aujourd’hui le développement d’applications est devenu un élément fondamental pour répondre aux attentes des consommateurs.
Cette application doit, tout de même, être hébergée quelque part pour que les utilisateurs puissent la télécharger. C’est là que les plateformes mobiles, que vous connaissez, apparaissent : App Store et Google Play.
Digitaliser son entreprise, tout savoir grâce à notre livre blanc

Les stores d’applications, la solution pour l’hébergement de votre application mobile

Pour que vos utilisateurs puissent télécharger vos applications sur les stores mobiles, il est essentiel de créer un compte développeur sur les différents stores (Apple Store et Google Play). 
Il vous appartient de décider sur quels stores sera présente votre application. Dans le cas où vous sous-traitez le développement de votre application, n’oubliez pas d’indiquer les plateformes choisies dans le cahier des charges fonctionnel de votre application. 
Si vous ne savez pas quelle plateforme choisir, votre prestataire pourra vous accompagner dans le choix de votre plateforme d’hébergement.
Il est nécessaire de bien se renseigner sur chaque plateforme, notamment concernant les achats in-app (achats effectués dans votre application).  Faire un choix de plateformes mobiles peut être un vrai casse-tête et dépend essentiellement de vos utilisateurs et des objectifs de votre projet.

Héberger une application mobile Android

Android est le système d’exploitation leader sur le marché actuellement et sa plateforme mobile de téléchargement d’application est la plus utilisée. 
Développé par Google, Android est présent sur la majorité des téléphones et tablettes du marché. Ce système d’exploitation est très prisé par les développeurs. C’est pourquoi des millions d’applications Android sont inventées chaque jour.

Attention toutefois, dans certains pays, Apple reste leader. 
Par exemple au Japon ou en Suisse le système d’exploitation iOS représente 50% de part de marché. En France, en 2017, le nombre d’appareils Android est de 26,5 millions (VS 9,7 millions pour iOS). 
Vous devez aussi prendre en compte que le revenu moyen d’une application Android est bien inférieur à une application Apple. Son revenu est de 100 – 200 € contre  500 – 1000 € sur iOS. 
Autre point important concernant les utilisateurs Android : la rétro-compatibilité. Seulement 2 % des smartphones mobiles utilisent la dernière version de Google, la rétro-compatibilité des applications Android est donc à prendre en compte lors du développement. 

L’hébergement d’une application sur l’AppStore d’Apple

Le système d’exploitation ou  iOS d’Apple est uniquement supporté sur les téléphones et tablettes de la marque. En effet, la société Apple Inc. ne délivre pas de licence iOS pour l’exploitation de matériel tiers. iOS est reconnu pour différentes fonctionnalités mobiles telles que :

  • les paiements grâce à Apple Pay
  • la reconnaissance faciale pour déverrouiller son téléphone, une fonctionnalité datant de 2017
  • la vidéo avec la fonctionnalité “slow motion”(enregistrement de 60 images par seconde)
  • la musique avec les meilleures caractéristiques techniques du marché

L’accès au store d’Apple est un peu plus cher, il faut tout de même débourser 99 € par an pour obtenir votre propre compte développeur.

Par exemple, les utilisateurs Apple ne sont pas friands de publicités. Mais, ils sont prêts à payer pour une application mobile, ce qui est moins le cas des utilisateurs Android.
De plus, due aux mises à jour régulières proposées par Apple, vous avez une forte probabilité pour que votre application n’ait pas de problème de rétro-compatibilité sur les anciens téléphones iOS.

Comment choisir l’hébergement d’une application web ou mobile ? 

Votre prestataire de développement mobile vous proposera en règle générale une solution d’hébergement adaptée à vos outils ou à votre projet.
Si vous ne voyez pas de dépenses dédiées à l’hébergement de votre solution, interrogez l’agence de développement en question. Choisir le bon prestataire est crucial dans la réussite de votre projet. Si vous avez le moindre doute, faites appel à une autre entreprise. 
Pour choisir la solution d’hébergement de votre application, il faut prendre en compte les critères suivants :

  • l’espace de stockage
  • la bande passante
  • le nombre de noms de domaine
  • le nombre de comptes email
  • Le degré d’indépendance que vous aurez

Lisez bien les conditions générales et vérifiez ce que l’hébergeur prend en charge en cas de dysfonctionnement du serveur. N’hésitez pas non plus à vous renseigner sur les différents hébergeurs qui existent afin de trouver celui qui correspondra au mieux à votre projet.
Il existe plusieurs types de service d’hébergement, chacun ayant ses particularités. 

Les différents types d’hébergement

Lors du choix de votre solution d’hébergement, soyez attentif à ce que propose chaque offre.
Il existe un nombre important d’offres avec des options plus ou moins avantageuses. Il peut y avoir un espace disque, une puissance, une bande passante, un débit plus ou moins important. Le contrat peut même inclure un nom de domaine ou des obligations de disponibilité ou encore un service de sauvegardes automatiques.

Héberger son application avec un serveur mutualisé

L’hébergement mutualisé, c’est le début pour beaucoup de personnes, en effet une grande majorité commence avec ce type d’hébergement lorsqu’ils mettent un pied dans l’univers de l’hébergement web ou mobile. Très peu cher, il est idéal pour se lancer.
On désigne d’hébergement mutualisé, les services d’hébergement ou plusieurs utilisateurs partagent le même serveur. Chaque site hébergé sur un serveur mutualisé est chargé à partir d’un domaine qui lui est propre, ils sont stockés sur une partie dédiée de l’espace disque.
L’avantage principal de ce type d’hébergement est sa simplicité d’utilisation. Que vous ayez ou non un nom de domaine, il suffit d’un logiciel FTP (File Transfer Protocol ou protocole de transfert de fichiers en français) pour transférer vos dossiers sur le serveur. Les données envoyées sont aussitôt en ligne.
Ce type d’offre est accompagné d’une gamme de services assez généraux. Selon le prestataire, vous aurez la possibilité :

  • d’avoir un espace de stockage plus ou moins important
  • des sauvegardes
  • d’une bande passante limitée ou non
  • d’un nombre de boîtes e-mails variables et de services d’installation de modules (forum, blog, etc.). 

En clair, tout le nécessaire pour débuter sans avoir à se préoccuper du côté technique.

L’hébergement d’applications avec un serveur dédié

Le serveur dédié concerne plus les applications mobiles qui ont un certain niveau technique et qui nécessite une vitesse d’exécution ou une capacité de mémoire plus importante. 
Avec le serveur dédié vous êtes l’unique utilisateur du serveur et de ses ressources. Vous avez donc la possibilité de faire ce que vous voulez, quand vous le voulez, dans la limite de ses possibilités et de son architecture. Il n’existe actuellement rien au-dessus du serveur dédié. Sauf, bien sûr, d’en avoir plusieurs.
Mais comme pour le serveur mutualisé, les possibilités dépendent de l’offre que vous avez choisie. Votre contrat peut prévoir un espace de stockage allant de plusieurs centaines de Go à plusieurs dizaines de To de données, une bande passante rapide ou très rapide. Des systèmes de sauvegarde automatiques pour plus de sécurité et de performance.
Il est, de nos jours, de plus en plus facile de se documenter sur internet sur la gestion d’un serveur dédié, il faudra néanmoins vous accrocher pour comprendre l’ensemble des informations nécessaires. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel lors de cette étape !
Une des solutions d’hébergement les plus connues en France est OVH. Je vous propose, ci-dessous, des services d’hébergement français avec des serveurs en France.
Les listes ci-dessous vous sont données à titre indicatif et ne présentent pas l’intégralité des prestataires. Les prix n’indiquent ni la qualité ni les fonctionnalités du prestataire et ils sont sujets à changements.

Les solutions d’hébergement Made in France

  • PlanetHoster : Hébergement mutualisé et Cloud avec un DataCenter à basé à Paris
  • o2switch : une offre unique à 5.00 € HT/mois avec un DataCenter basé à Clermont-Ferrand
  • LWS : Hébergement mutualisé ou dédié et Cloud avec plusieurs DataCenter en France.
  • OVH : Hébergement mutualisé ou dédié et Cloud avec plusieurs DataCenter en à Roubaix, Strasbourg et Gravelines.
  • IONOS 1&1 : Hébergement mutualisé ou dédié et Cloud avec plusieurs DataCenter en France
Article similaire :  Comment rédiger le cahier des charges fonctionnel d’une application ?

Quel est le prix pour héberger votre application mobile ?

Les prix sont indicatifs, car cela dépendra surtout de votre utilisation et vos besoins. Comme vous pouvez l’imaginer, Facebook n’a pas les mêmes besoins que le site web d’un blogueur indépendant qui se lance. Facebook a, par exemple, besoin de data center remplis de serveurs dans différents pays pour pouvoir assurer son bon fonctionnement. 
Le prix peut aussi s’envoler lorsque vous décidez de doubler vos serveurs. Que cela soit suite à une hausse d’activité ou par précaution. En effet, que faîtes vous si le serveur a un problème ? Vous arrêtez votre activité ? Ou vous décidez de sécuriser le tout et de diviser vos informations sur deux serveurs ? Le choix vous appartient. N’hésitez pas à en parler avec votre prestataire.

Coûts d’hébergement serveur mutualisé

Voici un tableau comparatif des coûts d’hébergement mutualisé.

Service d’hébergement Bas de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
PlanetHoster 6.00 € TTC/mois
o2switch Offre unique à 5.00 € HT/mois
LWS 1.99 € HT/mois 3.99 € HT/mois 9.49 € HT/mois
OVH 2.99 € HT/mois 5.99 € HT/mois 9.99 € HT/mois
IONOS 1&1 1.00 € HT/mois 5.00 € HT/mois 7.00 € HT/mois

Coûts d’hébergement serveur dédié

Voici un tableau comparatif des coûts de quelques services d’hébergement de serveurs dédiés.

Service d’hébergement Bas de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
PlanetHoster Pas d’offre de serveur dédié
o2switch Pas de service d’hébergement avec serveur dédié
LWS À partir de 69.99  € HT/mois 149.99 € HT/mois 199.99 € HT/mois
OVH À partir de 49.99  € HT/mois À partir de 80.99  € HT/mois À partir de 379.99  € HT/mois
IONOS 1&1 À partir de 20.00  € HT/mois À partir de 40.00  € HT/mois À partir de 60.00  € HT/mois

Coûts des solutions Cloud d’hébergement

Enfin, voici un comparatif de services d’hébergement Cloud.

Service d’hébergement Bas de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
PlanetHoster Plus d’offre d’hébergement Cloud
o2switch Pas d’hébergement Cloud
LWS À partir de 0,01 € HT/heure À partir de 0,10 € HT/heure À partir de 0,28 € HT/heure
OVH À partir 0,0619 € HT/heure À partir 0,2369 € HT/heure À partir 0,4589 € HT/heure
IONOS 1&1 À partir 0,04 € HT/heure À partir 0,09 € HT/heure À partir 0,19 € HT/heure

Coût d’hébergement de votre application sur les plateformes mobiles

Concernant les librairies d’applications, vous pourrez héberger une application sur les stores dès 25 $.
Le moins cher des stores est celui de Google Play avec des frais d’inscription à 25 $. C’est un paiement unique et vous n’aurez pas à payer pour la mise à jour de votre application Android. Vous avez par ailleurs la possibilité de soumettre plusieurs applications avec le même compte développeur.
Pour accéder à l’App Store d’Apple, il vous faudra par contre débourser 99 € par an. 
Plus chère mais plus rentable, vous devrez, dès la rédaction de votre expression de besoins, réfléchir aux ou plateformes que vous allez utiliser.

Conclusion

Comme nous venons de le voir, héberger une application est nécessaire. Avant de lancer votre projet d’application web ou mobile, veillez à bien estimer les coûts annexes au développement de votre application.
Discutez en également avec les différents prestataires mobiles lorsque vous demandez des devis, ils ajouteront ainsi une ligne dans le devis correspondant à vos besoins.
Nous savons que toutes ces informations sont complexes lorsque l’on veut se lancer dans le développement de son application mobile. Voilà pourquoi AxioCode, fort de plusieurs années d’expériences, vous accompagne étape par étape dans vos choix et vous conseille pour mener au mieux votre projet d’application web ou mobile.
Axiocode vous accompagne, de la rédaction de votre cahier des charges à la publication de votre application sur les stores. Nous proposons également un service de maintenance applicative et évolutive afin de conserver une application à jour et qui répond à l’évolution de vos besoins.
Vous avez un projet de conception, de développement ou de modernisation d’application ? N’hésitez pas à nous contacter. Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Vous avez un projet ? Parlons-en !

Livre Blanc
L’application métier pour digitaliser un processus d’entreprise
Une application métier
vous pose problème ?
Découvrez notre
diagnostic gratuit
Sur le même sujet

Profitez de l’expérience et de l’expertise au travers de nos ressources gratuites.
Exemples, études de cas, modèles pdf, word ou excel, livres blancs : tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet d’application ou de logiciel.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok