La maintenance de votre application mobile : les essentiels à savoir

Chaque logiciel web ou application mobile qui réussit et dure dans le temps, est sans arrêt mis à jour

Comment des applications comme Doctolib, WhatsApp, Duolingo, ou encore Waze, perdurent ? La réponse : leur cycle de vie est infini. Chaque logiciel web ou application mobile qui réussit et dure dans le temps, est sans arrêt mis à jour

Chacune de ces entreprises fait de la maintenance d’application mobile ou de la maintenance de logiciel web. Elle se définit comme l’ensemble des opérations visant à maintenir, rétablir ou améliorer les fonctionnalités de votre solution. Pour être efficace, elle doit être  conforme aux évolutions et attentes de vos utilisateurs en termes de technologie et de fonctionnalité. 

Nous verrons dans cet article, d’abord, en détail les apports de la maintenance informatique de votre logiciel ou application, puis, les types de maintenance qui existent. Ensuite, nous aborderons les spécificités de la maintenance d’applications mobiles. Pour finir, nous traiterons de la différence entre garantie et maintenance

Sommaire
 

L’intérêt de la maintenance pour votre application mobile

Augmenter la durée de vie de votre application

La technologie et les usages des utilisateurs évoluent constamment. Lorsque vous créez votre application mobile, il s’agit souvent d’une première version qui correspond aux besoins et aux attentes minimales à l’instant T. Si vous ne faites pas évoluer votre application, vous risquez la perte d’intérêt de vos utilisateurs ainsi que l’obsolescence et les problèmes qui en découlent.

Plus votre application sera mise à jour, plus vous augmenterez la durée de vie de celle-ci. 

  • Du point de vue technique : vous évitez les risques de piratages, d’obsolescence des technologies ;
  • Du point de vue de l’usage : vous fidélisez vos utilisateurs qui apprécieront l’utilité et la praticité de votre application. 

Augmenter la productivité de votre entreprise grâce à la maintenance

La maintenance informatique de votre application métier vous permet l’ajout de nouvelles technologies ou de nouvelles fonctionnalités. Ce faisant, vous minimisez le risque de résistance au changement ou de perte de capacité d’innovation

Autrement, plus vous attendrez, plus la modernisation de votre application sera compliquée à mettre en place et coûteuse.

Améliorer la sécurité de votre application mobile grâce à la maintenance

Puisque les utilisateurs stockent des informations personnelles, bancaires et confidentielles dans les applications mobiles, elles sont plus susceptibles d’être attaquées.

Dans un tel scénario, garder un œil sur la maintenance d’une application peut vous aider à trouver les failles de sécurité et permettre aux équipes de développement de prendre des mesures préventives.

Fidéliser les utilisateurs

Lorsque vous écoutez les retours et les suggestions de vos clients et que vous les mettez en œuvre, ils se sentent valorisés. Ils continuent à utiliser votre application et à faire du bouche-à-oreille auprès de leurs proches.

Obtenir un meilleur classement sur les stores mobiles

Apple et Google apprécient la maintenance régulière des applications.

Ils y voient un signe de votre engagement envers les utilisateurs et améliorent le classement de votre application. Cela se traduit par un plus grand nombre de téléchargements et des revenus plus élevés.

Les types de maintenance en informatique

Maintenance prédictive : anticiper pour réduire risques relatifs à votre application mobile

La maintenance préventive vise à : 

  • Éviter l’apparition de virus ou de problèmes informatiques, 
  • Sécuriser le système, 
  • Améliorer son efficacité. 

Pour la mettre en œuvre, il est impératif de surveiller votre portefeuille applicatif et de mettre à jour les composants utilisés pour votre projet mobile.

Les opérations de maintenance préventive peuvent être effectuées à des intervalles réguliers et déterminés.

Maintenance corrective : corriger et sécuriser votre application mobile

La maintenance corrective a pour mission de remettre en état ou de corriger une application afin qu’elle soit capable de remplir sa fonction. Les opérations de maintenance corrective sont donc ponctuelles.

Selon le problème rencontré, la maintenance corrective peut être palliative ou curative. 

Dans le cas d’une maintenance palliative, le prestataire de maintenance effectue un dépannage provisoire de la solution mobile afin de perturber le moins possible l’activité de l’entreprise. 

Quant à la maintenance corrective curative, c’est la suite logique, elle permet de corriger le problème rencontré de manière définitive.

Il s’agit notamment du traitement d’anomalies qui :

  • N’auraient pas été détectées lors de la phase de recette car elles surviennent dans des cas moins courants ou sur des téléphones bien précis;
  • Peuvent arriver avec l’évolution du nombre de vos utilisateurs (passage de 500 à 10 000 utilisateurs par exemple);
  • Surviennent avec les évolutions mineures ou majeures des systèmes d’exploitations.

Maintenance évolutive : de nouvelles fonctionnalités et technologies pour votre application

La maintenance évolutive est résolument tournée vers l’avenir.

Elle vise à faire évoluer le système informatique avec les avancées technologiques et logicielles, afin d’améliorer ses performances ou proposer de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs.

On parle donc de maintenance évolutive lorsque l’on met à jour des logiciels qui amélioreront les performances du système. Il s’agit ici d’évolutions mineures à apporter dans l’interface de votre solution.

Montée en version de Google Play et de l’App Store

Chaque année, les plateformes mobiles effectuent des mises à jour majeures de leurs systèmes.

Si ces montées de version ne sont pas intégrées par les éditeurs mobiles, des anomalies peuvent-être constatées sur les applications. Certaines montées de version sont même obligatoires pour garantir un fonctionnement optimal.

Apple impose aux éditeurs de mettre à jour leurs applications avec la dernière version d’iOS avant le début du second trimestre de l’année suivante sous peine d’être retiré du store ou déréférencé.

Pour Android, le format est plus souple, même si les montées de version annuelles sont conseillées, il n’est parfois pas nécessaire de l’effectuer.

En complément de ces maintenances, une solution de support doit être organisée pour répondre aux utilisateurs et catégoriser leurs retours en fonction des anomalies.

Généralement, cette partie est gérée par l’éditeur lui-même.

Une maintenance correctement organisée peut améliorer grandement la satisfaction de vos utilisateurs et contribue au succès de vos applications.

Comment s’effectue une maintenance informatique ?

En interne via un service informatique

L’avantage principal de gérer la maintenance informatique en interne de son logiciel web ou application mobile, est de garder une certaine dépendance dans le savoir-faire de votre solution. Vous gérez son évolution, sa confidentialité, son efficience et sa qualité… Tout ceci selon vos envies et vos décisions. 

Cependant, cela entraîne des contraintes. Vous devez être en mesure de posséder les ressources humaines et techniques nécessaires pour appliquer cette maintenance dans le temps. Vous devez prévoir le budget en masse salariale et en formations régulières de votre personnel informatique. 

En externe, via une TMA (Tierce Maintenance Applicative)

La TMA informatique (Tierce Maintenance Applicative) consiste à faire appel à un prestataire externe spécialisé pour gérer la maintenance et le support d’une partie ou de la totalité de vos applications mobiles métier. Ainsi, vous bénéficiez d’un support permanent en cas d’incident ou d’anomalies de différentes natures.

Une offre de TMA comprend des services au choix, comme :

  • Le maintien en condition opérationnelle
  • La maintenance évolutive
  • La maintenance corrective
  • Le pilotage des applications métier
  • Le support des utilisateurs
  • La maintenance prédictive

Nous abordons plus amplement le sujet de la TMA dans cet article : Comment bien choisir son prestataire TMA ?
A savoir les avantages et les inconvénients d’externaliser la maintenance de son logiciel web et application mobile (TMA), ou encore les critères pour bien choisir son prestataire TMA.

Article similaire :  C'est quoi les exigences non fonctionnelles d'une application (web ou mobile) ?

S’agissant du financement d’un service de maintenance externe, en règle générale, il représente entre 15 à 20 % du prix de l’application initiale chaque année. La facture est mensuelle, et cela, même si votre prestataire n’a pas effectué de modifications durant le mois. 

Pour éviter de payer pour rien, des options existent. Comme chez nous, nous conseillons d’opter pour un contrat de support qui ne vous sera facturé qu’en cas d’intervention. Si cela vous intéresse vous pouvez nous contacter ici

Les spécificités de la maintenance informatique

Comprendre les dysfonctionnements de votre solution mobile

Les utilisateurs mobiles sont exigeants et, en cas de dysfonctionnement, ils n’hésitent pas à vous le faire savoir.

Dans le meilleur des cas, vous en prendrez connaissance via votre espace support, si vous en avez prévu un, au sein de l’application ou directement depuis les stores mobiles sur lesquels votre application est déployée. Les dysfonctionnements remontés sont généralement de deux ordres.

Parcours utilisateur

Un utilisateur indique qu’il n’arrive pas à réaliser une action au sein de l’application.

Pour traiter ce dysfonctionnement, il faut réaliser des évolutions mineures pour modifier le parcours utilisateur ou le rendre plus clair par l’intégration de tutoriels supplémentaires.

Il s’agit ici d’un traitement évolutif.

Des anomalies techniques

Un utilisateur remonte une anomalie technique qui peut gêner de façon plus ou moins importante l’utilisation de votre solution mobile.

Pour traiter ce dysfonctionnement, il faut réaliser une opération technique de correction de bug.

Il s’agit ici d’un traitement correctif.

Dans les deux cas, il est important d’entrer en communication avec chaque utilisateur pour mieux comprendre les informations remontées (téléphone, version du système d’exploitation, etc.). Dans un second temps, donner un retour sur le traitement.

Pour les remontées réalisées sur les stores, il est conseillé de répondre directement aux commentaires de chaque utilisateur sur la plateforme en question.

Chaque dysfonctionnement remonté doit être traité rapidement et le correctif envoyé en ligne.

ll est conseillé de personnaliser le message de mise à jour avec le contenu précis des corrections tout en remerciant vos utilisateurs pour leurs feedbacks.

Ces opérations peuvent prendre du temps et intervenir régulièrement. Il est donc nécessaire d’organiser la maintenance de vos applications.

Le cas particulier des applications mobiles

Le cycle de maintenance d’une application mobile est sensiblement différent de la maintenance d’une application web ou desktop. Cela pour deux raisons majeures :

La dépendance aux librairies d’applications mobiles

Bien souvent, les applications mobiles sont déployées sur l’Apple Store et Google Play Store.

Cette diffusion par les stores impose l’intervention d’un délai externe à l’entreprise, ce qui entraîne des délais supplémentaires dans la prise en charge des mises à jour. Cet ajout de délai, dû à son caractère non maîtrisable, est toujours une source de risque à prendre en compte lors des mises à jour.

Par exemple, s’il y a un bug important, il n’est pas possible de diffuser immédiatement une mise à jour.

La non maîtrise des terminaux utilisés par vos utilisateurs

Contrairement à une application web, vous n’avez aucune maîtrise du périphérique utilisé. Ainsi, il est possible que certains de vos utilisateurs possèdent de vieux téléphones ou une ancienne version de votre app. Il faut, pourtant, que vous soyez en mesure de délivrer le service correctement !

Garantie VS Maintenance

Après la conception de projet, la définition de l’architecture logicielle, le design UX/UI et le développement, votre application peut être publiée sur les stores. Il faut alors mettre en place un processus de maintenance, à ne pas confondre avec la période de garantie.

La période de garantie

Il s’agit d’une période pendant laquelle le prestataire s’engage à corriger l’ensemble des anomalies que le client portera à sa connaissance.

Ces corrections doivent correspondre au cahier des charges initial du projet.

Si une demande sort du cadre de celui-ci, il s’agit alors d’une demande d’évolution et non plus une correction et nécessite alors une estimation commerciale.

La contrat de maintenance

À ne pas confondre avec une “extension de garantie”, il s’agit d’un contrat à part entière qui peut être signé avec le prestataire qui a développé l’application ou un autre organisme.

La maintenance peut avoir plusieurs objectifs :

  • Anticiper les failles de sécurité ou les problèmes de compatibilité 
  • corriger des anomalies découvertes au-delà de la période de garantie. On parle alors de maintenance corrective
  • mettre à jour votre solution pour l’ajuster à l’évolution des technologies, ajouter de nouvelles fonctionnalités ou améliorer son ergonomie par exemple.

On parle ainsi de maintenance évolutive

Attention, il est indispensable d’anticiper le coût de maintenance de votre application mobile pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Nous vous conseillons de mettre régulièrement à jour votre interface !

Elle restera ainsi performante et suivra l’évolution des usages, c’est également un point fort pour fidéliser votre communauté d’utilisateurs en leur proposant des nouveautés.

En effet, les technologies et les usages évoluent rapidement. Ce qui fait que ces nouveaux dispositifs numériques ont la particularité de vieillir très vite par rapport à d’autres. Il est donc fortement recommandé de toujours prévoir un budget consacré à la maintenance pour faire face à ce vieillissement si on vise un succès dans le temps.

Conclusion

Pour que votre application mobile soit pérenne, vous devez la maintenir à jour. Puisez dans les retours des utilisateurs pour corriger des bugs ou ajouter des fonctionnalités utiles. En faisant cela, vous maintenez le lien avec eux et conservez leur intérêt !

Pour garantir l’efficacité de votre solution digitale, nous mettons à votre disposition nos équipes de développeurs expérimentés.

Notre service de Tierce Maintenance Applicative est organisé sur un système de ticketing, qui permet d’être réactif et de respecter les accords contractuels de niveau de service. 

Vous pouvez vous concentrer sur le développement du cœur de votre activité pendant que nos développeurs s’occupent de détecter et corriger les erreurs au sein de votre application mobile.  

Si cela vous intéresse vous pouvez nous contacter ici

 

Livre Blanc
L’application métier pour digitaliser un processus d’entreprise
Une application métier
vous pose problème ?
Découvrez notre
diagnostic gratuit
Sur le même sujet

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok