Combien coûte une application mobile ? Les 7 postes de dépenses
4.9 / 5 (8 votes)

Combien coûte la création d’une application mobile ? Comment prévoir le prix en amont ? Quels sont les postes de dépenses principaux d’une application mobile ?

Combien coûte une application mobile ? C’est une question que tous (ou presque tous !) nos clients nous posent dès le premier rendez-vous.

Vous aussi, vous en êtes au stade d’établissement de budget de votre application ? Nous vous le disons de suite, nous ne vous donnerons pas un prix précis pour votre application mobile dans cet article, sauf qu’il sera sans doute compris entre 10 000 € et 50 000 €. Cela dépendra de sa complexité, de ses fonctionnalités, du support nécessaire…

Il est très important de prendre conscience que le prix d’une application mobile ne s’arrête pas à son simple développement.

Oui, c’est un coût de faire développer. Mais il existe de nombreux autres postes de dépense.

Avant de penser coût, pensez cahier des charges !

Vous ne savez pas comment calculer et estimer le coût total de votre projet d’application mobile ? Vous êtes sur le point de contacter des agences pour obtenir des devis précis et détaillés ?

La première étape avant tout contact avec des agences est de vous assurer que votre cahier des charges est rédigé et complet.

Le cahier des charges est le document dans lequel vous décrivez en détails vos besoins. Vous définissez les actions que va effectuer votre application mobile. Mais également ses contraintes et ses exigences.

Ce document est essentiel afin d’obtenir un devis précis des prestataires. Sans cela, il existe un véritable risque de sous-évaluer le travail à effectuer et donc de posséder un devis inexact qui vous obligera à décaler la date de sortie de votre application mobile mais aussi de payer bien plus cher que ce qui était prévu.

Maison tenue par des mains

Prenons en exemple la construction de votre maison, vous ne seriez pas prêt à recevoir et payer un devis pour seulement 4 murs et un toit, n’est-ce pas ?

Non, vous allez créer des plans avec votre constructeur, vous allez deviser chaque pièce, chaque élément. Et seulement au moment où vous saurez à quoi votre future maison va ressembler, vous demanderez l’estimation du chantier.

Pour une application mobile le principe est le même. Le cahier des charges, ce sont les plans pour que votre prestataire mobile créé une application qui ressemblera en tout point à vos besoins.

De ce fait, une fois le cahier des charges construit et les maquettes réalisées, vous obtenez alors un devis détaillé par fonctionnalités ou par lot selon votre projet d’application.

Si vous n’avez pas les compétences, ou tout simplement pas le temps, Axiocode vous propose de rédiger ce cahier des charges pour vous.

Les principaux postes de dépenses pour votre application mobile

1er poste de dépense : Le développement

Lignes de code

C’est l’objet du tout premier poste à prendre en compte dans votre budget, et aussi le plus évident : le coût de développement de votre application.

Plus votre application regroupe d’interfaces et de fonctionnalités, plus elle sera onéreuse à la création :

  • Page de recherche
  • Profil d’utilisateur
  • Gestion des préférences
  • Interactions avec des API externes, par exemple une solution de paiement (Pensez bien à vérifier les coûts des solutions externes que vous connectez à votre application)
  • Utilisation de l’appareil photo
  • Utilisation de la géolocalisation
  • Partage sur les réseaux sociaux
  • etc.

Au départ d’un projet mobile, les questions suivantes sont souvent ignorées.

Pourtant elles ont une influence capitale sur le coût de votre application mobile :

  • Mon application doit pouvoir être utilisée hors-ligne ?
  • Où stocker les données de mes utilisateurs ? et que faire de ces données ?
  • Comment bannir un utilisateur qui ne respecte pas les conditions générales d’utilisation de mon application ?
  • Par quels moyens interagir avec les utilisateurs : notifications Push, SMS, e-mails automatiques ?

En se posant ces questions, il apparaît souvent qu’une interface de gestion (appelée back-office) doit venir compléter votre application mobile. C’est un nouveau coût de développement à prendre en considération.

Remplissez cette fiche récapitulative pour faire un point sur les fonctionnalités souhaitées dans votre application

Voici différents conseils pour votre application mobile :

  • Ne multipliez pas les fonctionnalités qui vont noyer les utilisateurs et rendre votre application peu lisible.

Mais concentrez-vous sur la fonctionnalité principale. En effet, votre application doit répondre à un besoin de votre client.

Une des erreurs fréquentes est de vouloir doter l’application de trop multiples fonctionnalités pour l’écran d’un mobile.

Ce trop plein de fonctionnalités perd l’utilisateur qui, en quelques clics, doit avoir compris votre application et sa valeur ajoutée.

  • N’attendez pas pour lancer votre application que toutes les fonctionnalités imaginées soient développées.

Les utilisateurs sont friands de nouveautés et de mises à jour. N’hésitez donc pas à développer des fonctionnalités au fur et à mesure et à communiquer leur réalisation auprès de vos utilisateurs.

2ème poste de dépense : Le design

Dégradé de couleurs design

Le design peut faire varier votre budget du simple au double mais il est capital. C’est le reflet de votre société et de votre produit.

Un design pauvre et peu recherché, une navigation médiocre sont des freins. Un nouvel utilisateur se fait sa première impression en 3 à 5 secondes, vous devrez donc le convaincre très rapidement. Vous risquez de perdre l’argent investi dans votre application en minimisant l’importance du design et de l’ergonomie.

Voici les différents points à soigner et qui vont avoir une influence sur le prix de développement :

  • la navigation au sein de l’application,
  • les animations,
  • la personnalisation de votre interface,
  • l’orientation (horizontale, verticale),
  • les fonctions de zoom,
  • le nombre d’écrans.

Notre conseil pour mieux appréhender les coûts liés au design de votre application mobile :

  • Réalisez des maquettes de votre application mobile.

Pour cela, inspirez-vous d’autres applications de votre domaine d’activité et testez, afin de savoir ce qui se fait, de ce qui marche. Ainsi vous pourrez donner une idée précise de vos attentes à votre prestataire. Plus vous serez précis, plus le devis le sera également.

3ème poste de dépense : La Gestion de projet

gestion calendrier

Le coût invisible par excellence. Il s’agit de tarifs liés à la planification et à l’organisation des tâches.

Il est absolument nécessaire d’avoir un chef de projet dédié dans votre entreprise !

Expliquons pourquoi désigner un chef de projet est essentiel.

Il est l’intermédiaire entre vous et les différents professionnels impliqués dans la réalisation de l’application mobile. En d’autres termes, il coordonne les différents acteurs et les ressources mobilisées autour de votre projet.

Ses missions sont indispensables pour le bon fonctionnement de votre application.

  • Définir dans son ensemble la faisabilité de votre projet
  • Identifier les risques éventuels afin d’anticiper les dérives potentielles
  • Faire en sorte de respecter les délais avec une planification efficace de votre projet mobile
  • Optimiser l’utilisation de son ou ses équipes et les technologies employées
  • Maintenir son ou ses équipes motivées et impliquées
  • Mettre en place une veille régulière afin d’être à la pointe technologiquement pour une pleine optimisation de votre application.
  • S’inquiéter de l’ergonomie de votre application afin qu’elle soit fluide et performante
  • Superviser les étapes de tests de votre application
  • Respecter le budget défini en amont
  • Fournir une formation et si nécessaire de la documentation pour l’utilisation et la maintenance de votre application

Ce chef de projet se doit d’être expert métier du domaine de l’application.

Il dispose également du temps nécessaire à sa mission. Une personne débordée bâclera la moitié des étapes essentielles à la réussite de votre application mobile.

Il possède une formation et une expérience significative à la gestion de projet mobile.

En contrepartie, votre prestataire devra mettre également de son côté un chef de projet à votre disposition afin de faciliter la communication entre vous.

Si ce n’est pas écrit explicitement dans le devis de votre prestataire, il est certainement compris dans le montant total du devis. Demandez-lui des précisions si nécessaire.

4ème de poste de dépense : Le Web-Marketing

LES STORES MOBILES

Toute votre présence sur le web est à prévoir. Pour que les utilisateurs téléchargent votre application mobile, vous devez leur donner envie. Et cela commence par la présentation de votre application mobile, notamment par les visuels de la fiche des stores mobiles Apple et Google Play.

En 20 secondes, voir moins, vous devez convaincre l’utilisateur.

Le premier visuel doit donc être original et tape-à-l’oeil. Voici quelques conseils à appliquer :

  • Jouez avec les couleurs
  • Prenez des captures d’écran en haute définition
  • N’écrivez pas plus d’une ou deux lignes de texte

La meilleure tactique est d’expliquer en 4-5 visuels le fonctionnement de votre application et quel bénéfice l’utilisateur pourra en retirer (confort, gain de temps, gain d’argent, etc.).

Sachez que l’accès aux stores Google Play, Windows et Apple n’est pas gratuit.

Il faudra débourser :

  • 25 € pour Google Play
  • 99 € / an pour Apple Store
  • 19 € pour Windows Store

Attention à bien choisir votre ou vos store.s mobile.s, un mauvais choix pourrait entraîner de mauvais résultats et une perte d’argent.

Afin de choisir au mieux votre ou vos plateforme.s mobile.s, il est important de bien connaître votre audience. Votre application mobile doit répondre aux besoins de votre utilisateur mais également à son comportement et ses habitudes.

Graphique parts des OS mobile

Parts de marché mondiales des OS mobiles

Pas de confusions possibles, sur le marché mondial des OS, Android est le leader incontestable.

  • Android (Google Play) : 85 % de part de marché mondiale
  • iOS (Apple Store) : 14,3 % de part de marché mondiale
  • Windows OS (Windows Phone) : 0,4 % de part de marché mondiale
  • BlackBerry OS (BlackBerry) : 0,1% de part de marché mondiale

Néanmoins, rien n’affirme pour autant qu’Android est le système d’exploitation parfait pour votre application mobile.

D’autant plus qu’en détails, selon les pays, la force de pénétration diffère. Par exemple, en Suisse ou au Japon, le système iOS représente plus de 50% de part de marché.

LE COMPORTEMENT DE VOS UTILISATEURS

Une autre composante à prendre en compte dans vos recherches : le comportement des utilisateurs est différent selon le système d’exploitation.

Par exemple, les utilisateurs Apple ne sont pas friands de la publicité et préfèrent télécharger une application payante, à l’inverse des utilisateurs Google Play.

De plus, une étude réalisée par Raymond James Research a montré que près de la moitié des utilisateurs iOS existants avaient l’intention de conserver et de mettre à niveau la dernière version de leur téléphone. Par contre, seulement 44,4% des utilisateurs actuels d’Android ont l’intention de passer à un autre smartphone Android.

On peut en conclure que les utilisateurs iOS sont plus fidèles que les utilisateurs Android.

LE SITE INTERNET

De plus, vous aurez besoin d’un site internet ou d’une page de vente.

Votre site internet peut vous être utile pour mettre en avant votre application mobile. Tout d’abord, il permettra de rendre visible votre application à vos visiteurs web mais également il vous apportera un référencement complémentaire.

En effet, votre site internet devient la vitrine de votre application mobile. C’est un bon moyen pour faire parler de vous dans les médias.

Ce n’est plus un secret. Les clients consultent, s’informent, communiquent sur internet et les réseaux sociaux avant tout passage à l’acte d’achat ou de téléchargement.

Travaillez ce référencement sur la page du site web présentant l’application mobile et son fonctionnement. Vous devez être en accord avec la stratégie de mots-clés utilisés dans la description de la fiche de présentation des stores Google Play et Apple.

Pensez à ajouter les liens de téléchargements de votre application afin que les visiteurs de votre site sur mobile soient renvoyés directement dans le store concerné.

Cette visibilité accrue sera accompagnée d’une crédibilité supplémentaire et d’une image de marque rajeunit. De plus, vous serez vu comme capable de vous adaptez à leur mode de vie, capable de répondre aux nouveaux besoins de vos consommateurs.

Tout ceci engendre des frais à ne pas négliger au niveau :

  • des abonnements aux outils
  • les hébergements divers
  • le coût des ressources humaines

Mais est primordial pour améliorer énormément votre visibilité.

5ème poste de dépense : La Promotion

réseaux sociaux smartphone

La promotion de votre application est tout aussi importante que le développement en lui-même. Sans communication, vous ne serez pas visible. Un coup d’épée dans l’eau !

Il faut donc prévoir un budget pour :

  • vos publicités payantes et gratuites sur les réseaux sociaux
  • la création de support de communication (brochure, flyer, etc.)
  • des campagnes Adwords pour vous référencer sur des mots-clés payants dans les résultats Google
  • etc.

Une fois le développement de votre application terminé, au moment de la phase de test par exemple, il est temps de mettre en place les différents moyens de communication pour promouvoir votre application.

ENVOI D’UNE NEWSLETTER AUPRÈS DE VOS CLIENTS

En sus des abonnements aux outils de campagne d’e-mailings (Exemple : MailChimp, Active Campaign…), vous devez prendre en compte également le coût au temps passé :

  • à la rédaction des e-mails,
  • à la préparation des envois au fichier client,
  • à la configuration de l’outil…

CRÉATION DE FLYERS, BROCHURES, PROSPECTUS…

Rien n’est obligatoire mais si vous souhaitez mettre en place une distribution de flyers, un envoi de brochures, etc. Quelques dépenses sont à prévoir :

  • Le temps passé à la création graphique des visuels
  • Les abonnements/achats aux outils de création : Indesign, Photoshop, Illustrator…
  • Le temps passé à la rédaction des contenus
  • L’impression des différents supports
  • La distribution ou l’envoi par courrier : affranchissement, mise sous pli…

CAMPAGNE ADWORDS POUR VOUS PLACER SUR LES MOTS-CLÉS IMPORTANTS

Une campagne Adwords vous permet de placer des enchères sur des mots-clés de votre choix. De ce fait, les mots-clés doivent être choisis avec soin car plus ils seront concurrentiels, plus ils seront chers.

C’est pourquoi il est important de bien définir votre besoin mobile en trouvant les réels problèmes de vos clients. Ce seront ceux-là même que vos clients taperont dans la barre de recherche de Google afin d’y trouver une solution.

Le coût par clic sur votre annonce Adwords peut se révéler très cher si vous êtes dans un secteur très concurrentiel. Cependant, vous avez la possibilité de déterminer un budget fixe quotidien afin de ne pas vous ruiner avec ce type de publicité payante.

PUBLICITÉ PAYANTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

En complément d’Adwords, il est possible de promouvoir votre application mobile sur vos réseaux sociaux avec des publicités payantes.

Tout comme dans Google Adwords, il est possible de se fixer un budget quotidien à ne pas dépasser. Vous devez également rédiger des annonces et créer des visuels ou médias en conséquence.

PROMOTION GRATUITE SUR LES DIFFÉRENTS RÉSEAUX

Une solution alternative aux publicités payantes est la diffusion gratuite de vos contenus sur vos différents réseaux qu’ils soient sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn…) ou marketing (campagnes e-mailings).

Rien n’est cependant réellement gratuit car vous devez prendre en compte les coûts au temps passé à :

  • rédiger les posts sur les réseaux et à les promouvoir,
  • à créer des visuels, vidéos ou autres médias,
  • ou encore à suivre et répondre à votre communauté.

PROMOTION DE VOTRE APPLICATION MOBILE MÉTIER

Promouvoir une application mobile métier est très différent, en effet pas de clients à convaincre, pas de coûts pour les stores mobiles…

Pour les applications mobiles métier, il faut compter en temps et pas en argent, en temps passé à :

  • faire les tests terrains
  • former vos équipes à l’utilisation de l’application
  • s’adapter à cette nouvelle procédure

La digitalisation de votre entreprise passe notamment par la formation aux nouveaux outils mais aussi aux méthodes de formation. La formation est un poste budgétaire important dans les entreprises.

Former ses salariés engendrent bien souvent des frais de transport, d’hébergement, d’immobilisation de vos salariés une ou plusieurs journées ou d’autres ressources en interne.

Le digital permet de nouvelles formes de formation à distance. Elles vous permettent de faire gagner du temps à vos salariés et à votre entreprise de faire des économies, nous vous conseillons d’utiliser au maximum ces outils pour minimiser les coûts.

Votre application mobile apportera des modifications diverses dans votre organisation. Ce qui peut amener à augmenter la charge de travail de vos équipes.

Vous serez alors obligés d’embaucher de nouveaux salariés ou à faire appel à des consultants et à des prestataires externes.

Faudra-t il mettre en place des dispositifs ou des équipes pour une assistance auprès de vos utilisateurs ? Voici l’une des nombreuses questions à se poser pour estimer les coûts de cette application mobile métier.

Attention : avant le commencement du développement de votre application mobile métier soyez sûr que tous vos collaborateurs sont au courant de son existence et soient d’accord pour son développement. dans le cas contraire, votre application mobile métier ne serait pas utilisée à son plein potentiel et apporterait plus de problèmes que de solutions.

6ème poste de dépense : La Maintenance et…

Il est essentiel, pour que votre application soit pérenne, de la maintenir régulièrement à jour.

Puisez dans les retours des utilisateurs pour corriger des bugs ou ajouter des fonctionnalités utiles.

En faisant cela, vous maintenez le lien avec eux et conservez leur intérêt !

Sachez que votre prestataire mobile peut garantir votre application pour une durée précise, un an par exemple. Ainsi il s’occupera de corriger les différents bugs qui surviendront.

Au delà, il vous proposera un contrat de maintenance. Ce contrat vous permet d’améliorer et mettre à jour votre application.

Comme vous vous en doutez, ce service n’est pas gratuit.

En règle générale, le prix est forfaitaire et vous devrez débourser 15 à 20% du prix de l’application chaque année.

Mensuellement vous aurez donc une facture à payer et cela même si votre prestataire n’a pas effectué de modifications durant le mois.

Voilà pourquoi nous vous conseillons d’opter pour un contrat de support qui ne vous sera facturé qu’en cas d’intervention.

…les Évolutions

Au delà des bugs, il y aura forcément des évolutions si vous ne voulez pas que votre application mobile ne “meure” et ne soit plus utilisée.

Une application mobile ne reste pas figée, elle doit évoluer dans le temps. Par ailleurs, il est nécessaire que ces évolutions et modifications se déroulent sans encombre.

C’est pourquoi il est important de choisir le bon prestataire dès le départ dans le cas de futurs changements.

Le meilleur des scénarios est de prévoir à la rédaction initiale du cahier des charges une version 1 et une version 2 (éventuellement version 3, 4, etc.). Ainsi, vous avez déjà une vision globale du projet.

Exemple d’évolutions à prendre en compte dans un cahier des charges :

  • Version 1 : Connexion à l’application avec une adresse e-mail et un mot de passe
  • Version 2 : Connexion avec une adresse e-mail et un mot de passe + une connexion possible avec les comptes Facebook ou Twitter de l’utilisateur
  • Etc.

Dans le cas contraire, ce n’est pas dramatique, il suffira de rédiger des spécifications fonctionnelles ou, si nécessaire un nouveau cahier des charges, avec des maquettes pour chaque nouvelle fonctionnalité et pour chaque changement.

Si la modification est comprise dans votre contrat de maintenance évolutive, c’est l’idéal.

Sinon, demandez bien un devis pour chaque évolution que vous envisagez.

7ème poste de dépense : Les Coûts annexes

Argent coûts annexes

Même si le temps de tests sur le “terrain” et de formation à l’utilisation de l’outil est difficilement quantifiable, il faut être conscient que cela sera peut-être long et ralentira vos équipes au moment de prendre en main et de s’adapter à votre application mobile.

D’autant plus qu’il est possible que vous deviez trouver des ressources en interne, voire recruter en externe pour des tâches telles que :

  • le support de l’outil
  • la gestion des réseaux sociaux
  • la promotion et le lancement de votre application mobile
  • la formation de vos outils

Chaque projet d’application mobile est unique et réserve son lot de surprises !

Il est donc également nécessaire de prévoir une marge de manœuvre financière en cas d’imprévus.

Malheureusement vous n’êtes pas à l’abri de retard de votre prestataire ou d’imprévus techniques.

Il faut prévoir une provision pour financer les travaux supplémentaires et les demandes de changement.

Conclusion

Tous ces points vous expliquent pourquoi il est difficile pour un prestataire de vous proposer un prix sans connaître exactement votre projet.

Sachez que selon l’étude de Standish Group, un projet sur deux a un budget final représentant 189% de l’estimation initiale et cela, en grande partie, à cause d’un cahier des charges pas assez précis.

Donc attention aux prestataires vous proposant un devis sans cahiers des charges !

Pour vous éviter cela, réfléchissez en amont à votre projet de façon précise et fournissez le plus d’informations possibles à votre prestataire.

Si vous vous sentez perdu(e) parmi toutes ces informations, c’est normal. AxioCode accompagne des entreprises chaque jour et les aide à entreprendre chaque étape lors de la réalisation de leur projet d’application mobile.

C’est pourquoi nous proposons une offre cadrée de création d’application mobile sur-mesure. Nous vous aidons, de la rédaction de votre cahier des charges à la publication de votre application sur les stores.

Réservez votre diagnostic téléphonique gratuit avec l’un de nos expert !

Cet entretien téléphonique de 30 minutes va permettre d’évaluer l’état de votre projet d’application mobile.

Réservez votre diagnostic gratuit