Développer une application métier, quels outils utiliser ?

Dans notre livre blanc sur les applications mobiles métiers, nous abordions déjà la question : comment choisir entre le no-code, les logiciels Saas ou une application sur mesure. Avant de choisir votre solution, vous allez sûrement vous poser ces questions.

Faut-il créer vous-même une application avec des solutions low-code ? Opter pour un logiciel SaaS, prêt à l’emploi ? Développer une application sur-mesure ?

Que vous soyez une start up, une TPE/PME, un grand groupe, une organisation, votre solution numérique dépend surtout de votre projet et d’un choix stratégique. Allez-vous privilégier la compétitivité et l’innovation ? La facilité d’accès à une solution déjà existante ? La sécurité d’une application maîtrisée ? Pour vous aider à faire votre choix de manière éclairée, découvrons ensemble les avantages et inconvénients des différentes approches. Puis, nous vous montrerons comment le low-code peut combiner les avantages de l’open source et des composants techniques pour créer des solutions sur-mesure.

LUMIÈRE SUR LE NO-CODE / LOW-CODE

Définitions no-code / low-code

Les plateformes no-code et low-code aident à créer des logiciels à partir d’interfaces en les configurant.

L’utilisation du no-code permet de créer des applications sans coder. C’est-à-dire que la plateforme code l’application automatiquement selon les configurations et les paramétrages à définir.

Il y a cependant une différence importante entre le no-code et le low-code. La plateforme low-code va elle aussi générer automatiquement l’application selon les modules paramétrés.  Elle permet en plus d’intégrer des parties de code lorsque cela est nécessaire.

LES AVANTAGES DES PLATEFORMES NO-CODE / LOW-CODE

caractéristiques du low code

Pas ou peu de programmation

Bien sûr, le premier avantage que l’on associe au no-code est qu’il nécessite peu de compétences techniques. Cela signifie qu’avec le no-code vous pouvez créer votre solution sans faire appel à un développeur informatique.

Toutefois, il vous faudra paramétrer des modules. Et il est fort probable que vos besoins vous amènent tôt ou tard à vouloir intégrer une partie de code pour pallier aux lacunes de l’outil.

C’est pourquoi le low-code est souvent plus intéressant que le no-code. Les plateformes low-code sont souvent utilisées par les entreprises pour la création d’applications métier par exemple.

Gain de temps

Les développeurs ainsi que les non-initiés peuvent désormais utiliser ces plateformes pour créer des applications, des formulaires, … Elles permettent de bénéficier de structures et de parties de code déjà existants. Cela peut engendrer un gain de temps considérable en termes de développement.

Il faut tout de même prendre en compte certaines étapes de réalisations du projet.

En effet, votre application nécessite d’y investir du temps. Vous devrez apprendre à connaître et à utiliser l’outil. Il ne permet pas de tout paramétrer ni personnaliser.

Cela peut être un frein d’utilisation qui vous fera perdre du temps si vous ne vous êtes pas au préalable penché sur ses possibilités. Vous n’aurez peut-être pas accès non plus à des fonctionnalités avancées pour créer des formulaires comme vous les souhaiteriez par exemple.

Dans ce cas, soit la plateforme permet de coder ce qu’il vous manque ou d’intégrer un outil existant, soit vous devrez faire avec une solution qui ne vous convient pas parfaitement. Au risque que cela vous fasse perdre en efficacité.

Il faut donc bien connaître la plateforme que vous souhaitez utiliser, en termes d’avantages et d’inconvénients au regard des fonctionnalités. Cela vous permettra d’avoir une longueur d’avance et une réflexion sur les possibilités qui s’offrent à vous.

C’est pourquoi il faut également consacrer du temps à la définition précise de votre projet. Et si vous n’êtes pas professionnel de l’expression des besoin, cela peut être plus long.

Lorsque vous faites appel à un prestataire sérieux pour développer votre application web et/ou mobile, il vous demandera toujours un cahier des charges. Il réalisera si besoin des spécifications fonctionnelles détaillées. Cette étape est importante, elle ne laissera pas de doute sur ce qui doit être fait. Elle permettra aussi de définir précisément le budget.

Faire face au Shadow IT

Souvent les ressources et les équipes informatiques en entreprise ne sont pas suffisantes pour répondre à tous les besoins des métiers.  Les équipes métiers ont d’ailleurs tendance à avoir recours au Shadow IT (système informatique parallèle mis en place au sein d’une entreprise sans approbation de la DSI). Le Shadow IT apporte aux métiers des outils mais engendre une importante perte de contrôle de la DSI sur le système informatique. Ce qui représente une réelle menace, en particulier en termes de sécurité.

Selon le cabinet d’études Gartner, en 2020 un tiers des cyberattaques menées avec succès en entreprises proviendront d’une technologie installée sans être approuvée par la DSI. C’est un réel problème quand on sait que 75 % des DSI estiment que le Shadow IT est pourtant profitable à l’entreprise car il permet de donner rapidement aux métiers les outils dont ils ont besoin pour augmenter leur productivité.

Cette rapidité de mise en oeuvre s’explique par le fait que les technologies installées en Shadow IT n’ont pas à subir les processus longs d’approbation par la direction. Il n’en reste pas moins que le Shadow IT constitue un risque majeur en termes de sécurité.

Grâce aux plateformes low-code peut-être que le Shadow IT disparaîtra des entreprises. En effet, l’approche low-code est de plus en plus utilisée pour résoudre des problématiques métier. Elle permet de créer des applications en collaboration entre les métiers et la DSI tout en réduisant considérablement les délais et les coûts.

LES INCONVÉNIENTS DES PLATEFORMES NO-CODE / LOW-CODE

Les options d’intégration

Certaines plateformes permettent d’intégrer des outils déjà existants. Mais les options d’intégration y sont généralement limitées.

Si vous avez des outils numériques que vous utilisez au cœur de votre entreprise et qui sont déjà bien ancrés, vous allez sûrement devoir les intégrer à votre application. Il faudra donc prendre en compte ce besoin dans la recherche de votre solution idéale.

La propriété de votre application

C’est un autre élément à prendre en compte. Lorsque vous utilisez une plateforme no-code ou low-code le logiciel ne vous appartient pas.

De manière générale, toute entreprise a besoin de maîtriser ses outils. Avec ces plateformes vous n’avez qu’un droit d’utilisation. Cela peut engendrer des problèmes. Par exemple, si la solution est retirée du marché, vous ne pourrez peut-être plus l’utiliser. Au pire, vous risquez de perdre vos données.

En cas de changement d’outil, une migration vers un autre système est difficile. Ce que vous créerez avec ce type de solution ne sera pas toujours exportable ni transférable ailleurs.

D’autre part, vous aurez rarement la possibilité d’éditer le code source et d’ajouter des fonctionnalités pourtant nécessaires à votre activité.

Les tarifs des plateformes

Combien coûte le low code

Les plateformes pratiquent le plus souvent des tarifs en abonnement, en fonction du nombre d’utilisateurs et des fonctionnalités. Si on fait le calcul, plus vous aurez d’utilisateurs, plus le low-code risque de vous coûter cher.

Il faut donc être vigilant avec ce type de solution. Le prix peut en effet très vite devenir prohibitif.

Alors pourquoi choisir une solution low-code ?

Bien sûr, tout va dépendre de votre stratégie et de vos exigences. Si vous souhaitez créer une application, sans complexité technologique ni un trop grand nombre d’utilisateurs, peut-être que le low-code est la solution qui vous conviendra. Il est plus flexible que le no-code et s’adapte mieux aux évolutions souvent nécessaires en entreprise. Mais n’en oubliez pas ses limites.

De plus, l’approche low-code est à privilégier pour des applications qui ne sont pas le cœur du business de l’entreprise. Par exemple, une application périphérique de reporting ou de collecte d’informations qui ne seront pas nécessairement stockées dans le système d’information interne, une application éphémère, une application non stratégique voire accessoire, …

Il est également possible qu’il existe déjà des solutions prêtes à l’emploi que vous pouvez utiliser. On vous en parle ci-dessous.

LES LOGICIELS SAAS : DES SOLUTIONS STANDARDISÉES

Définition SaaS

Les logiciels SaaS (Software as a Service – Logiciel en tant que service) gagnent en popularité depuis quelques années.

Ils ont de nombreux avantages liés à l’utilisation d’internet mais ont aussi des limites à prendre en compte.

LES AVANTAGES DES SOLUTIONS SAAS

Accessibilité

Solution SaaS ou développement sur mesure ?

Les logiciels SaaS sont prêts à l’emploi, déjà configurés et faciles à déployer. Ils ont l’avantage de bénéficier de la technologie du Cloud. Vous pouvez y accéder de n’importe où grâce à une connexion internet. Ils sont généralement accessibles sur ordinateurs, tablettes et mobiles.

Des coûts restreints sur le court / moyen terme

Les logiciels SaaS sont généralement perçus comme des solutions économiques.

Avec les logiciels en tant que services vous n’avez pas à vous soucier des dépenses d’installation, de maintenance et de mise à niveau de l’infrastructure. En effet, le prestataire se charge de toute la partie technique y compris les mises à jour logicielles et matérielles.

De plus, les solutions SaaS offrent souvent plusieurs options d’abonnement à des prix accessibles.  Vous pouvez aussi faire évoluer vos abonnements selon vos besoins. Si vous augmentez le nombre d’utilisateurs ou de fonctionnalités par exemple.

Résilience

L’infrastructure informatique des SaaS est gérée par le prestataire de service. De ce fait, cette solution hébergée en Cloud offre une belle capacité à rebondir en cas de panne informatique ou de sinistre au sein de votre entreprise. Il vous suffira d’un ordinateur ou d’un smartphone pour vous connecter à nouveau au service.

Toutefois il convient de faire attention à la fiabilité de la solution choisie. Qu’adviendra t’il de vos données si le logiciel utilisé vient à connaître des pannes ou à disparaître ?

LES INCONVÉNIENTS DES SOLUTIONS SAAS

Des limites de personnalisation

Les logiciels SaaS sont créés pour correspondre à un maximum d’entreprises mais ne conviennent pas toujours complètement à chacune.

En effet, la standardisation des logiciels SaaS est une des raisons aux limites de personnalisation rencontrées. L’éditeur de logiciel SaaS reçoit beaucoup de demandes des utilisateurs. Il doit faire des choix au niveau des fonctionnalités à développer.

De ce fait, si vous avez besoin d’une fonctionnalité spécifique ou innovante mais peu demandée et peu rentable pour l’éditeur, il est fort probable qu’elle ne soit jamais prise en compte dans l’évolution du logiciel. Dans ce cas vous serez face à un besoin que vous ne pourrez pas combler convenablement.

Un manque de contrôle

Vous ne maitriserez et ne contrôlerez jamais ces outils de la même manière que vos applications logicielles internes. Tout va dépendre de l’éditeur du logiciel.

D’ailleurs, vous ne pourrez pas différer les mises à niveau de l’outil ni contrôler les modifications apportées aux fonctionnalités.

Sécurité et conformité des données

Vous risquez également avec ce type de logiciel externe d’être confronté à des casses têtes liés à la sécurité.

Vos données sont hébergées chez votre prestataire. Vous serez donc dépendant de ses procédures et méthodes de gestion des données.

Ces craintes sont légitimes d’autant plus qu’on entend souvent parler de géants du numérique qui font face à des failles de sécurité, des pertes ou des fuites de données. Les logiciels SaaS sont d’ailleurs plus exposés aux cyberattaques que vos logiciels internes. Vous n’êtes pas à l’abris de l’intrusion d’un tiers indésirable.

Cela explique pourquoi l’authentification et la confidentialité des informations sensibles et notamment financières sont souvent un frein à l’utilisation d’une telle solution.

Quel regard sur la sécurité des données ?

Performances

Pour utiliser un outil en mode SaaS, vous devrez impérativement avoir une connectivité sans faille. Le logiciel SaaS est seulement disponible via le Cloud. En cas de défaillance de votre service Internet, vous perdrez l’accès à l’outil. Il peut également faire face à des problèmes de lenteur et vous freiner dans vos performances. Si c’est le cas, vous risquez de perdre en productivité.

Le coût

Les tarifs des applications SaaS semblent souvent compétitifs comparés à une solution sur-mesure. Pourtant leur coût est généralement basé sur un abonnement par nombre d’utilisateurs.

Cela signifie qu’une solution à 20 € / mois par utilisateur va coûter 240 € par utilisateur chaque année. Pour une entreprise qui aurait besoin de cette solution pour 100 utilisateurs, l’outil va coûter 24 000 € par an !

Dès lors, une solution sur-mesure devient plus intéressante. Elle vous coûtera moins cher sur le long terme. D’autant plus que le développement « sur-mesure » a de nombreux avantages. Par exemple, elle vient enrichir votre patrimoine. Au lieu d’être un coût, l’application sur-mesure est un investissement qui s’ajoute au patrimoine numérique de votre entreprise et fait ainsi augmenter sa valeur.

Étudions ensemble plus en détail ce que peut vous apporter une solution sur-mesure pensée et faite pour vous.

L’APPLICATION SUR-MESURE 

L’application sur-mesure est pensée pour vous, pour vos processus, pour vos utilisateurs. Développer votre propre logiciel présente donc de nombreux avantages.

LES AVANTAGES D’UNE APPLICATION SUR-MESURE

Une application pensée et codée pour vous

Le développement sur-mesure nécessite une traduction précise de votre vision et une définition détaillée des exigences particulières à satisfaire.

Vous êtes à la base du projet, votre implication est donc nécessaire pour sa réussite et la prise en compte des spécificités de votre métier. Votre application sera pensée et codée en tenant compte des besoins des utilisateurs.

Contrairement aux solutions du marché qu’il faut souvent additionner pour satisfaire l’ensemble des exigences, vous aurez un logiciel unique, flexible et personnalisable.

En effet, développer une application en partant de votre besoin initial, vous permettra d’obtenir un logiciel performant. Vous définirez les fonctionnalités nécessaires à votre activité.

Par exemple, vous pouvez choisir de développer un système de gestion et une administration complète. Selon votre activité, il peut concerner une gestion de comptes utilisateurs, l’import de données en masse, l’édition de points sur une carte, …

Choisissez les fonctionnalités qui vous sont vraiment utiles. Ne payez que pour ce que vous choisissez de développer. Choisissez les indicateurs de performance utiles à votre activité. Créez votre propre back office pour un suivi plus efficace.

Les avantages et inconvénients du sur mesure

Accessibilité

Vous définissez les critères d’accessibilité de votre application. Elle peut ainsi être accessible en ligne via un système de Cloud pour s’adapter à la mobilité de vos équipes (et même hors ligne). Vous aurez aussi le choix des périphériques (téléphones, tablettes, ordinateur, …) que vous définirez en amont.

L’intégration de vos outils existants

D’autre part, la solution sur-mesure s’adapte mieux à votre système d’information déjà en place.

Il est possible de prendre en compte l’intégration de vos outils internes. De les lier à votre application afin de permettre un interfaçage optimal avec les outils et systèmes informatiques de votre entreprise, par exemple d’authentification des utilisateurs.

De plus, en prenant en compte votre système existant, le développement sur-mesure est plus à même de sécuriser vos données sensibles.

Un logiciel évolutif

Décidez, à tout moment, de faire évoluer votre application. Si vous avez besoin de fonctionnalités supplémentaires, comme l’ajout d’un back office par exemple, l’application est évolutive. De nouvelles versions peuvent être développées. Vous maîtrisez votre logiciel et ses évolutions.

Un logiciel contrôlé pour plus de sécurité

Développer une solution propre vous permet de garder la main sur la sécurité de votre système d’information. Vous pourrez définir vos exigences techniques et choisir votre solution d’hébergement.

Vous définissez également les critères de sécurité, les outils à intégrer, les algorithmes et normes de cryptage, …

Un actif valorisable au patrimoine de l’entreprise

Généralement avec une solution sur-mesure, le code source du logiciel vous appartient. Au lieu de représenter une dépense, il est en fait un investissement puisqu’il s’ajoute au patrimoine numérique et augmente la valeur de votre entreprise.

Le logiciel sur-mesure représente tout de même un investissement important au stade initial. Mais c’est un coût fixe comparé aux solutions par abonnement qui constituent une charge récurrente.

Notons qu’il existe pour le développement de solutions numériques innovantes le CII (Crédit d’Impôt Innovation).  Il permet de rendre plus abordable votre logiciel et encourage le développement d’innovations numériques.

AxioCode est agréé au CII dans le cadre du développement de produits innovants. Si votre projet est éligible, faire appel au CII vous permettra de déduire 20 % des charges de développement de votre logiciel.

LES INCONVÉNIENTS D’UNE APPLICATION SUR-MESURE

Temps de développement

Malgré tous ses avantages, l’approche sur-mesure a un inconvénient : elle demande plus de temps de développement. Elle n’est donc pas disponible de suite comme un SaaS.

Toutefois, meilleure est sa préparation, meilleure est sa réussite. En effet, elle nécessite une phase d’études significative (cahier des charges, spécifications fonctionnelles, maquettage…) qui est cruciale pour la réussite du projet.

La définition de votre besoin et de celui des utilisateurs est nécessaire afin d’intégrer dans l’outil une approche métier, une ergonomie et de prendre en compte toutes les spécificités du projet.

Il faut donc compter plusieurs semaines à quelques mois entre la phase de définition des besoins, le développement et la livraison.

CONCLUSION

comment combiner les avantages du low code et du sur mesure ?

La solution sur-mesure est optimale mais nécessite un investissement initial important. Pour réduire ses délais et notamment le temps de développement, voyons comment combiner les avantages du low-code et du sur-mesure ?

Les solutions open-source

Elles présentent l’intérêt d’un code source gratuit et modifiable. De nombreuses solutions open-source sont disponibles dans la plupart des domaines (systèmes d’exploitation, CRM, e-commerce…).

Elles sont souvent accompagnées d’offres commerciales pour des versions hébergées sur le cloud et/ou des fonctionnalités étendues. En pratique, il est assez délicat de personnaliser ces solutions au-delà du paramétrage qu’elles permettent.

En effet, l’intervention sur le code source nécessite des compétences techniques et une expertise fonctionnelle de la solution open-source assez poussées.

Les composants techniques

Différentes librairies de composants permettent aux développeurs de gagner du temps. Plutôt que de coder à partir de zéro, ils disposent d’éléments prêts à l’emploi qu’ils pourront utiliser dans leurs programmes.

Les framework de développement sont constitués de dizaines de composants, avec pour objectif d’accélérer le processus de développement. Mais il s’agit de composants techniques utiles aux développeurs et non de fonctionnalités directement accessibles par les utilisateurs.

Comment le low-code peut-il combiner les avantages de l’open source et des composants techniques ?

Les solutions low-code peuvent combiner les avantages des solutions open-source et des composants techniques. Pour cela, il faut :

  • qu’elles proposent une solution fonctionnelle (par exemple authentification, géolocalisation, formulaire de saisie, …) au-delà de composants techniques utiles aux développeurs,
  • que leur code source soit modifiable, et pour qu’il le soit dans les meilleures conditions, qu’il ait été développé dans une technologie récente et répandue,
  • que l’assemblage de ces fonctionnalités au sein du système d’information de l’entreprise soit réalisé sur-mesure par une équipe informatique, interne ou externe et/ou en collaboration avec le prestataire qui a réalisé la solution.

En pratique, les entreprises de services numériques spécialisées dans le développement d’applications sur-mesure sont les mieux à même de répondre à toutes ces exigences, en proposant des modules fonctionnels adaptables et prêts à être assemblés pour répondre à un besoin spécifique.

Pour conclure, une solution low-code et sur-mesure permet de :

  • réduire les coûts à l’acquisition du code source et à son implémentation,
  • mettre en œuvre la solution plus rapidement qu’avec un développement intégralement sur-mesure,
  • bénéficier d’un coût fixe et non d’un coût récurrent mensuel par utilisateur
  • disposer de solutions unitaires en termes fonctionnels, au plus proche des besoins de l’entreprise
  • avoir la possibilité de personnaliser complètement les fonctionnalités en intervenant sur le code source
  • être propriétaire du code source et de le valoriser en tant que patrimoine numérique de l’entreprise,

 

Vous réfléchissez à la transformation digitale ? Vous souhaitez mettre en place un outil numérique sur-mesure ? Vous désirez moderniser vos outils et vos méthodes ? Vous cherchez un levier de croissance ? Peut-être vous intéressez-vous à la mise en place d’une solution métier ?

AxioCode peut vous accompagner et vous aider dans votre transformation digitale.

Vous avez un projet ? Parlons-en !

Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour la digitalisation de votre entreprise, la création d’une application mobile ou de votre propre application métier sur-mesure, réservez votre diagnostic gratuit avec l’un de nos experts.