8 Conseils aux Chefs d’Entreprise à la Traîne en matière de Transformation Digitale

reussir-transformation-digitale-8-conseils-strategiques

Comment digitaliser votre entreprise ? Procéder à la transformation numérique de vos organisations et vos services, par où commencer ? Comment rattraper votre retard en termes de transformation numérique ?

Digitaliser son entreprise consiste à la mettre à niveau en vue de l’utilisation systématique des technologies numériques, des méthodes et des usages du web en interne mais aussi en externe.

Néanmoins, digitaliser son entreprise est une expression parfois galvaudée.

La prise de conscience des entreprises sur la nécessité de se numériser est entrée dans les mœurs. Cependant, pour certaines encore, ce n’est qu’une démarche accessoire. Il est fréquent qu’elles réduisent ce terme à la création d’un site internet et son référencement.

Pourtant, la transformation numérique va concerner à plus ou moins court terme toutes les entreprises et, notamment tous les postes clés des entreprises.

A travers cet article, nous vous expliquons pourquoi et comment digitaliser votre entreprise.

Sommaire
 

Pourquoi digitaliser votre entreprise ? Quelques chiffres et constats

D’après une étude du cabinet IDC, 59% des entreprises sont encore à une étape intermédiaire de leur transformation ou alors dans une impasse numérique.

D’ici la fin 2018, au moins 40% des organisations auront une équipe numérique entièrement staffée au lieu d’une seule direction chargée d’accélérer les initiatives de transformation.

D’ici la fin 2019, les entreprises digitalisées généreront au moins 45% de leur revenus grâce aux nouveaux business modèles e-commerce.

D’ailleurs, selon le dernier rapport Nielsen “What’s Next in E-Commerce”, les ventes en ligne de produits de grande consommation dépasseront les ventes en magasin dans les 5 prochaines années. Historiquement, ces produits ont toujours été à la traîne par rapport à d’autres secteurs tels que l’électronique ou les voyages en termes d’e-commerce.

Cependant, le rapport met en exergue la transformation digitale des distributeurs et des fabricants qui apportent des solutions pour éliminer les différents freins au développement de l’e-commerce (infrastructures, logistique d’approvisionnement et de transport jusqu’au “dernier kilomètre”, fraudes des cartes bancaires…).

Si bien que l’e-commerce des produits de grande consommation va bénéficier d’une croissance exponentielle. Ce développement est également fortement soutenu par la demande croissante des consommateurs en attente de praticité, partout et à tout moment.

Autres prédictions importantes du cabinet ID : d’ici 2020, les investisseurs verront les entreprises numériques différemment, avec des évaluations spécifiques fondées sur les plateformes, la valeur des données et l’engagement des clients.

Outre les prédictions, prenons un exemple concret. Aujourd’hui, l’entreprise Airbnb créée en 2008, a une valorisation supérieure à 30 milliards de dollars et a dépassé de grands groupes hôteliers comme Hilton, Marriott et InterContinental.

airbnb-transformation-digitale-reussite

On assiste également à une transformation digitale depuis quelques années à des services du quotidien, la SNCF, la Poste et notamment ses services de suivi de livraison, les GMS avec les système de Drive, etc.

Il est désormais incontournable pour un chef d’entreprise de penser digital pour pérenniser son activité. Mais savoir comment y arriver n’est pas toujours aisé.

C’est pourquoi nous vous donnons, dans cet article, 8 conseils pour ne pas foncer dans le mur.

Et dans cette optique, la digitalisation de votre entreprise passe par des améliorations sur différents plans.

1# Numériser votre organisation de travail

Revoyez vos méthodes de travail et les outils digitaux utilisés pour améliorer l’efficience et la productivité de vos équipes.

Conseil n°1 : Opter pour une solution de cloud computing

Le cloud computing est un concept qui représente l’accès à des informations et services situés sur un serveur distant, accessible par un navigateur web. Il s’agit d’une forme d’externalisation des serveurs, des données et des services rattachés d’une entreprise donnée.

Parmi les outils gratuit, le plus simple, rapide, accessible et présentant un grand nombre d’applications reste GOOGLE DRIVE. Ce type d’outils présentent des avantages non négligeables :

  • Une disponibilité immédiate et une maintenance assurée par le fournisseur. Ce dernier vous simplifie votre organisation et vous épargne des installations et des développements coûteux.
  • Un partage des données entre un ou plusieurs utilisateurs. Il est possible de créer une plateforme virtuelle collaborative en un temps record. Vous partagez ainsi des documents entre plusieurs personnes et êtes notifié d’éventuelles modifications et commentaires.
  • Vous travaillez de n’importe où en ayant accès à vos documents.
  • Une liberté totale puisque vous n’êtes lié à votre fournisseur par aucun engagement à long terme.

google-drive-fichiers

Cette organisation des données et services de l’entreprise, permet ainsi de favoriser le travail en équipe et le travail à distance afin de gagner en productivité.

Conseil n°2 : Opter pour une application mobile métier sur-mesure

Elle vous permettra d’automatiser vos processus métiers et de rendre vos équipes plus efficaces. Il convient pour cela de faire l’inventaire des tâches répétitives dans votre quotidien qui vous prennent du temps.

Désignez dans votre équipe une personne responsable du projet. Si vous n’avez pas de compétences en interne, demandez un audit à un consultant qui vous aidera à établir avec vous le cahier des charges de votre application.

Se lancer dans la réalisation d’une application métier vous parait onéreux et fastidieux ? Comparez le coût de revient de l’application par rapport au  gain de temps pour votre équipe.

Par ailleurs, il existe 3 étapes stratégiques pour améliorer la performance de votre entreprise avec une application mobile métier :

  • Déterminer l’importance de votre application mobile métier
  • Définir vos besoins d’application mobile
  • Rédiger votre cahier des charges fonctionnel mobile

2# Former vos ressources humaines grâce à des outils digitaux

La digitalisation de votre entreprise passe notamment par la formation aux nouveaux outils mais aussi aux méthodes de formation. La formation est un poste budgétaire important dans les entreprises.

Formez ses salariés engendrent bien souvent des frais de transport, d’hébergement, d’immobilisation de vos salariés une ou plusieurs journées ou d’autres ressources en interne.

Le digital permet de nouvelles formes de formation à distance. Elles vous permettent de faire gagner du temps à vos salariés et à votre entreprise de faire des économies.

Conseil n°3 : Privilégier les outils de cours en ligne

Des outils tels que les SPOC (Small Private Online Course en anglais, soit des cours privés en petit groupe) ou les MOOC (Massive Open Online Course en anglais, soit des formations en ligne ouvertes à tous) permettent à vos salariés de s’autoformer à distance.

Ils peuvent également participer à des Webinars qui sont en réalité des séminaires virtuels sur le Web.

Une autre possibilité s’offre aux entreprises disposant d’un grand nombre de salariés répartis dans différents lieux. Il s’agit de créer votre propre plateforme web de formation sur-mesure, ou alors profiter de plateforme e-learning existante tel que Moodle.

Moodle est une plateforme sous licence libre qui sert à créer des communautés autour de contenus et d’activités pédagogiques. Vous créez un compte au nom de votre entreprise et y intégrez des cours, des quiz, des vidéos, des évaluations à destination de vos salariés.

Là encore il convient de comparer les coûts en formation au sein de votre entreprise et ce que coûterait la création d’une plateforme Moodle ou l’achat de MOOC.

Par exemple : sur le site Cloud Business School, vous avez un catalogue très varié de formations MOOC telles que “Social Selling en B2B”, “Les médias sociaux en prospection”, ou encore “Le SEO pour être trouvé des prospects”.

mooc-cloud-business-school

3# Recruter grâce aux canaux digitaux professionnels

D’un point de vue recrutement, les canaux digitaux permettent de rendre plus visible vos annonces et de trouver plus facilement les profils que vous recherchez.

Conseil n°4 : Être visible des candidats lors de vos campagnes de recrutement

Créez, si cela n’est pas déjà fait, une page LinkedIn. Diffusez vos annonces, ainsi que vos profils, sur les sites de recherche d’emploi : Indeed, Monster, Apec, etc.

Mais ce n’est pas tout, il ne suffit pas d’être présent sur LinkedIn. Il est primordial que vous soyez également attractif aux yeux des candidats, de leur donner envie de travailler avec vous.

Article similaire :  Comment analyser le code source d’une application ?

Pour cela, mettez en avant sur les réseaux sociaux et notamment sur LinkedIn la bonne cohésion d’équipe, les activités collectives, les avantages que vous procurez à vos salariés, etc.

4# Digitaliser et booster vos pratiques commerciales et marketing

De manière générale, le numérique a changé les comportements d’achats. On observe que les visites sur les sites web sont devenues plus limitées et se concentrent durant les heures de bureaux tandis que le mobile est privilégié les soirs et les weekends. Le mobile occupe en réalité tous les moments d’inactivité.

temps-passe-heures-mobile-tablette-ordinateur-devices

Étude Content Square

Nous constatons également dans le secteur du e-commerce, qu’une transaction sur deux implique au moins deux supports de communication entre la première visite sur le site et la finalisation d’un achat. D’autant plus que 80% des transactions aujourd’hui se passent en ligne.

Pour trouver des prospects, il faut donc moderniser les pratiques marketing et commerciales. Les prospects ne veulent plus être dérangés durant leur recherche et déterminent eux mêmes ce qu’ils veulent savoir, à quel moment, par quel moyen et qui ils veulent contacter.

A charge pour vous de saisir l’opportunité et vous positionner sur leur parcours d’achat, en apportant un conseil, une expertise, des informations sur les bons outils et sans forcer la vente.

Il est donc impératif d’adapter “digitalement” vos outils et votre manière d’aborder vos prospects.

Conseil n°5 : Mettre en place une stratégie de contenus (Content Marketing)

Le contenu de votre site internet a un impact primordial sur le référencement naturel (non-payant) de votre site.

Pour être premier sur Google, commencez par cibler votre client idéal, c’est-à-dire le plus haut potentiel de revenus et le plus faiblement consommateur en temps d’acquisition.

Ensuite, collectez les “pain points” de votre client idéal, c’est-à-dire les problèmes qu’il rencontre et pour lesquels il est susceptible de rechercher des informations sur les moteurs de recherche. Transformez ces pain points en mots clés.

Puis

  • Créez une page de vente sur la base de ces mots clés avec des outils en ligne tels que Pagewiz ou Thrive Architect. Facilitez la prise de rendez-vous en ligne en y insérant un formulaire (Exemple d’outil : CognitoForms)
  • Créez un blog et rédigez des articles qui répondent aux pain points de vos prospects.
  • Proposez des comparateurs, des guides en échange d’adresses mails, qui vous permettront de mettre en place une Newsletter pour leur envoyer régulièrement du contenu et générer du trafic sur votre site. Outils préconisés : SumoMe, Thrive Leads ou MailChimp

 

A partir des mots-clés, créez des annonces payantes sur Google Adwords.

Analysez votre trafic sur Google Analytics afin d’apporter des actions correctives telles que :

  • Améliorer le temps passé sur vos pages : optimisez le contenu de vos articles blog afin que vos prospects restent plus longtemps
  • Augmenter le trafic : trouvez des outils pour automatiser vos publications sur vos réseaux sociaux, améliorer vos visuels, etc.
  • Grossir votre taux de conversion : par exemple revoyez vos formulaires de demande d’e-mails (faites des tests en changeant les couleurs, le texte du bouton, etc. )
  • etc.

Conseil n°6 : Engager une démarche de social selling

Ne négligez pas les réseaux sociaux. Ils constituent une vitrine de vos savoirs-faire et vous permettent de multiplier les interactions avec vos clients.

Alimentez une page corporate Facebook et LinkedIn afin de publier les contenus de votre site.

linkedin-page-entreprise

En tant que représentant de votre entreprise, créez-vous des profils Facebook et LinkedIn afin d’interagir avec vos prospects. Portez-leur de l’intérêt, partagez et commentez leur publication.

Et enfin partagez vos contenus afin de démontrer votre expertise dans votre domaine d’activité et obtenir des recommandations sur les réseaux sociaux.

Conseil n°7 : Selon votre domaine d’activité, penser à un projet mobile

Il y a quelques années, créer une application était réservé aux entreprises les plus avancées technologiquement pour se distinguer de la concurrence.

Aujourd’hui, elle est devenue un élément fondamental pour répondre aux attentes des consommateurs.

Les mobinautes ne prennent plus la peine de se renseigner sur un produit ou service si l’entreprise ne leur propose pas un canal de communication compatible avec un smartphone. Un business sans application se retrouve exclu par rapport à ses concurrents.

Coupler une application mobile native à votre activité principale et vos supports de communication vous permet de doper votre activité en étant plus visible, en ciblant davantage vos clients et en communiquant plus régulièrement avec eux.

Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous invitons à lire les 5 avantages à créer son application mobile native.

Conseil n°8 : Mettre en place de nouveaux indicateurs de performance digitale

Les indicateurs de performance ou KPI (Key Performance Indicator en anglais) mesurent l’efficacité de vos outils digitaux et vous permettent d’adapter votre stratégie au comportement et aux besoins de vos prospects.

  • KPI relatives à l’acquisition de trafic sont très importants pour l’optimisation de vos convenus pour les moteurs de recherches et de vos techniques de publicité digitale. Par exemple : le trafic global sur le site Internet, les sources du trafic, le trafic sur mobile, le taux de clic sur une publicité, etc.
  • KPI relatives à la conversion de vos prospects en clients : le taux de conversion, le coût par lead, le taux de rebond (on parle de rebond, lorsque des visiteurs arrivent sur votre site Internet et le quittent immédiatement, si le contenu ne correspond pas à leurs besoins), le nombre moyen de pages vues par visite, le temps moyen passé par visite,  le taux de visiteurs qui reviennent sur le site…
  • KPI relatives aux revenus vous permettent d’identifier si votre stratégie est profitable ou non de façon à faire les ajustements nécessaires et à améliorer votre contenu pour plus d’engagement, plus de conversion et de meilleurs revenus. Par exemple : le retour sur investissement (ROI), le coût d’acquisition d’un client (CAC).

 

La clef de votre succès réside dans l’utilisation des données extraites de ces métriques pour identifier ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas au sein de vos campagnes. Vous devez y voir une opportunité pour optimiser vos campagnes et générer davantage de profits.

L’outil le plus connu et le plus complet pour étudier vos statistiques est, bien entendu Google Analytics. Néanmoins ne négligez pas les chiffres de vos différents outils. Par exemple :

  • le taux d’ouverture de vos e-mails
  • le nombre de téléchargements de votre application mobile
  • l’effectif d’abonnés de vos réseaux sociaux
  • le nombre d’e-mails récupérés mensuellement
  • etc.

En résumé :

 

Évidemment, les postes de digitalisation dans une entreprise ne sont pas exhaustifs. Le but de cet article est de vous donner quelques pistes de réflexion valables pour tous domaines d’activités confondus.

Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour la digitalisation de votre entreprise, la création d’une application mobile ou de votre propre application métier sur-mesure, contactez-nous. Tout commence par un entretien téléphonique gratuit de 30 minutes avec l’un de nos experts.

Vous avez un projet ? Parlons-en !

Livre Blanc
L’application métier pour digitaliser un processus d’entreprise
Une application métier
vous pose problème ?
Découvrez notre
diagnostic gratuit
Sur le même sujet

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok