25 statistiques d’utilisation des applications mobiles à connaître en 2019
4.7 / 5 (7 votes)

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui pousse quelqu’un à utiliser (ou à ne pas utiliser) une application mobile ? Ou quel type d’application mobile sont susceptibles d’utiliser le plus les utilisateurs ? Ou encore combien de temps passent ils dans les applications mobiles qu’ils téléchargent ?

Dans cet article, nous avons rassemblé 25 statistiques d’utilisation des applications mobiles, des faits et des projections que vous pouvez utiliser pour vous assurer que votre propre application mobile correspond à ce que votre public cible recherche.

1. L’utilisation de l’ordinateur de bureau est en baisse et l’utilisation de l’Internet mobile est en hausse. ( Source : Médiamétrie)

Les milleniales plébiscitent le mobile. Selon la dernière étude Médiamétrie, 76% des 11-14 ans se connectent chaque jour à internet et ils passent en moyenne 2h09 (129 minutes) à surfer chaque jour avec leur mobile contre à peine 6 minutes sur un ordinateur.

Pour cette génération « mobile first » voire « mobile  only », le ratio entre les deux écrans est ainsi de 1 pour 21 au détriment de l’ordinateur. Et à titre de comparaison, le reste de la population passe en moyenne 33 minutes par jour sur ordinateur et 1h16 sur mobile soit un ratio plus raisonnable de 1 pour 2, toujours en faveur du mobile.

2. Les consommateurs ont téléchargé 205 milliards d’applications en 2018, et ce nombre est en augmentation. ( Source : Statista )

Le nombre de téléchargements d’applications mobiles chaque année est en augmentation constante. En 2017, il y avait 178 milliards de téléchargements d’applications. Ce nombre a atteint 205 milliards en 2018 et atteindrait 258 milliards en 2022, soit une augmentation de 45% sur cinq ans.

3. Les applications mobiles devraient atteindre un chiffre d’affaires de 188,9 milliards de dollars d’ici 2020. ( Source : Statista )

En 2016, les recettes totales générées par les téléchargements, la publicité et les achats intégrés d’applications pour mobile s’élevaient à 88 milliards de dollars. Ce chiffre devrait passer de 188 milliards de dollars en 2020. Une augmentation de 113% sur quatre ans peut paraître folle, mais les chiffres reflètent que les utilisateurs deviennent de plus en plus attachés à leurs appareils mobiles et plus à l’aise pour effectuer des achats intégrés.

4. Près de 25% de toutes les applications mobiles sont des applications de jeux, soit 2,5 fois le nombre d’applications professionnelles ( Source : Statista )

Parmi toutes les applications mobiles présentent sur les stores, les applications de jeux constituent la catégorie la plus populaire. Près de 25% de toutes les applications mobiles entrent dans la catégorie des jeux. Cela représente 2,5 fois plus d’applications que la deuxième catégorie la plus élevée (entreprises) et 4 fois plus que le divertissement, la cinquième plus élevée.

5. Seulement 65% des utilisateurs de smartphones ont des applications de jeux sur leur téléphone. ( Source : Statista )

Bien que les applications de jeux soient les plus souvent créées, seuls 65% des utilisateurs de smartphones possèdent au moins une application de jeux sur leur appareil. En revanche, plus de 90% des utilisateurs de smartphones disposent d’un navigateur Web, d’une application de communication et sociale, d’une application utilitaire, d’une application de divertissement, d’une application de recherche ou d’une application de shopping. Il est clair que la demande d’applications de jeu n’est pas en adéquation avec l’offre. Un certain nombre de ces catégories incluent des applications préinstallées sur de nouveaux appareils, mais la catégorie des jeux reste loin derrière d’autres comme le divertissement, les achats, le style de vie et la productivité.

6. Plus de 50% des utilisateurs de smartphones aux États-Unis ne téléchargent aucune nouvelle application mobile par mois. ( Source : Statista )

Bien que le temps passé à utiliser les applications mobiles augmente, plus de la moitié de tous les utilisateurs de smartphones aux États-Unis ont déclaré n’avoir téléchargé en moyenne aucune nouvelle application par mois au cours du dernier trimestre de 2018. À cela s’ajoute le nombre de personnes ayant téléchargé une application. Tous les mois, près des deux tiers des utilisateurs de smartphones téléchargent en moyenne une application ou moins.

7. Les utilisateurs de smartphones consacrent 38% de leur temps aux applications mobiles dans les applications de réseau social et de musique. ( Source : Statista )

En ce qui concerne les catégories d’applications mobiles, les utilisateurs de smartphones passent la majeure partie de leur temps sur les applications de réseau social. Elles occupent le premier rang avec 20% du temps d’utilisation total, et les applications musicales, telles que Spotify et Apple Music, arrivent en deuxième position, avec 18%.

8. 42% des consommateurs utilisent une application de shopping ou une application de communication. ( Source : Statista )

Lorsqu’un utilisateur de smartphone achète en ligne, que ce soit dans son navigateur Web ou dans une application mobile, le prochain type d’application qu’il ouvrira sera le plus souvent une application pour les achats ou une application de communication ou un réseau social. Cela suggère que les utilisateurs aiment poursuivre sur leur lancée et continuent à faire leurs achats sur leurs smartphones ou qu’ils vont dire à leurs amis ce qu’ils viennent d’acheter.

9. Amazon, Gmail et Facebook figurent parmi les trois premières applications pour les  milléniales ( Source : Business Insider )

Lorsqu’on leur a demandé quelles applications mobiles elles leur semblaient les plus essentielles, les milléniales ont répondu le plus souvent à Amazon, Gmail et Facebook. Alors qu’Amazon occupe la première place – au-dessus même de Facebook, le plus grand réseau social au monde, et Gmail -, il est clair que ce groupe est à l’aise pour faire ses achats sur son téléphone portable.

10. En 2018, les 18-24 ans ont consacré 66% de leur temps multimédia numérique à des applications pour smartphone. ( Source : ComScore )

Pour ce qui est de l’utilisation quotidienne de leurs médias numériques, les jeunes membres sont beaucoup plus susceptibles d’utiliser un appareil mobile, tandis que les groupes plus âgés sont plus susceptibles d’utiliser un ordinateur de bureau. Pour aller plus loin, les personnes âgées de 18 à 44 ans consacrent plus de 50% de leur temps numérique à des applications mobiles.

11. Les utilisateurs de smartphones plus jeunes consacrent le plus de temps aux applications mobiles. ( Source : ComScore )

Les jeunes membres passent plus d’heures à utiliser des applications mobiles que les autres générations. En moyenne, les jeunes de 18 à 24 ans passent plus de trois heures par jour à utiliser les applications mobiles sur leur téléphone, tandis que les personnes âgées de 55 ans et plus y passent moins de deux heures.

12. Les utilisateurs mobiles passent 87% de leur temps dans les applications, contre seulement 13% sur le Web. ( Source : ComScore )

La distinction entre l’utilisation des applications mobiles et l’utilisation du Web mobile devient de plus en plus inégale. En 2017, les utilisateurs de smartphones et de tablettes ont consacré 87% de leur temps aux applications. Cela signifie que pour chaque heure passée sur le Web, les utilisateurs passent près de sept heures à utiliser des applications mobiles.

13. Les sites Web mobiles attirent plus de visiteurs que les applications mobiles, mais les visiteurs passent plus de temps dans les applications. ( Source : ComScore )

Comparant les 500 meilleures applications mobiles et les 500 meilleurs sites Web mobiles, ces derniers ont reçu 8,7 millions de visiteurs uniques supplémentaires par mois. Cela dit, le nombre moyen de minutes que chaque visiteur a dépensées dans les applications mobiles était 16 fois plus élevé que le nombre de minutes passées sur le Web.

14. Les milléniales ont trois fois plus de chances d’être enthousiasmées par les nouvelles applications et fonctionnalités mobiles que les utilisateurs plus âgés. ( Source : ComScore )

Plus de 2 millenniales sur 3 affirment qu’ils recherchent constamment de nouvelles applications et souhaitent pouvoir en faire plus avec les applications qu’ils possèdent déjà. En revanche, environ les 3/4 des utilisateurs de mobiles de 55 ans et plus ne recherchent pas de nouvelles applications et semblent être satisfaits de la fonctionnalité de leurs applications.

15. Les millenniales sont plus disposés à payer pour des applications mobiles( Source : ComScore )

En 2018, seulement 36% des millenniales n’avaient acheté aucune application l’année précédente, tandis que 80% des utilisateurs de smartphones âgés de 55 ans et plus faisaient de même. Au cours de la même période, 36% des millenniales ont acheté cinq applications ou plus, alors que 3% des utilisateurs de plus de 55 ans faisaient de même.

16. En 2017, 46% des millenniales ont effectué plus de 5 achats intégrés et 70% plus de 1 ( Source : ComScore ).

Tout comme les milléniales sont plus à l’aise pour acheter des applications, ils sont également plus à l’aise pour effectuer des achats au sein d’applications. Près de la moitié des utilisateurs de smartphones du millénaire ont effectué cinq achats intégrés ou plus l’an dernier, alors que seulement 5% des utilisateurs de plus de 55 ans ont fait de même.

17. En 2017, 21% des millenniales ont déclaré avoir supprimé une application mobile parce qu’elles n’aimaient pas le logo de l’application. ( Source : ComScore )

Selon ComScore, plus de 20% des utilisateurs milléniales de smartphones déclarent avoir supprimé des applications simplement parce qu’ils n’aimaient pas l’apparence du logo sur leur écran. La fonctionnalité et les avantages mis à part, si la couleur et le design du logo de votre application mobile ne répondent pas aux attentes de l’utilisateur, les chances de suppression de votre application augmenteront.

18. Les utilisateurs de smartphones passent 50% de leur temps dans une application et 97% dans leur top 10 applications. ( Source : ComScore )

Alors que le temps passé dans les applications mobiles augmente, le nombre d’applications que les utilisateurs de smartphones ouvrent et utilisent reste stable. En 2017, les utilisateurs de smartphones consacraient environ 50% de leur temps d’utilisation d’applications à une seule application et pratiquement tout le temps d’utilisation de ces applications à leurs 10 meilleures applications.

19. Plus de 50% des utilisateurs de smartphones déplacent les applications mobiles sur l’écran d’accueil pour un accès facile. ( Source : ComScore )

En 2017, 80% des utilisateurs de smartphones ont déclaré avoir délibérément déplacé des applications mobiles sur l’écran d’accueil de leur appareil. Quand on leur a demandé pourquoi, 61% ont répondu que c’était parce qu’ils utilisaient beaucoup l’application, 54% ont dit que c’était pour un accès plus facile, et 49% ont souvent besoin d’accéder à l’application rapidement et de ne pas parcourir les pages et les dossiers. En plus des réponses concernant la facilité d’accès, 18% des utilisateurs ont déclaré avoir déplacé une application sur leur écran d’accueil uniquement à cause de l’apparence du logo, démontrant ainsi l’importance de la théorie des couleurs dans la conception d’icônes d’applications mobiles.

20. 76% des millenniales déclarent que leur téléphone est inutile sans applications mobiles et 74% ouvrent une application quand ils s’ennuient. ( Source : ComScore )

Les millenniales dépendent désormais non seulement de leurs téléphones portables, mais également des applications qu’ils ont téléchargées sur leur téléphone : 76% des millenniales ont déclaré que leurs smartphones leur seraient inutiles sans les applications mobiles, et 74% ont dit dès l’instant où ils s’ennuient, ils ouvrent une application sur leur téléphone. En outre, 63% des millenniales déclarent cliquer tout de suite sur les nouvelles notifications.

21. Le pourcentage d’utilisateurs de smartphones qui autorisent les notifications push est en hausse de 16% par rapport à 2016. ( Source : ComScore )

Pour tirer parti des dernières informations clés, les utilisateurs de smartphones autorisent également les applications mobiles à envoyer des notifications push plus fréquemment. Entre 2015 et 2016, le pourcentage d’utilisateurs qui autorisent souvent les notifications est passé de 33% à 27%, mais ce nombre a rebondi de 16% en 2017 pour atteindre près de la moitié du nombre total d’utilisateurs.

22. Facebook et Google possèdent 8 des 10 applications mobiles les plus utilisées en 2018. ( Source : ComScore )

En ce qui concerne les applications pour smartphone les plus populaires, Facebook et Google dirigent le spectacle. Parmi les 10 applications mobiles les plus populaires, Facebook en possède trois et Google en possède cinq ; les deux autres sont Snapchat et Pandora. L’application Facebook est installée sur plus de 80% des utilisateurs de téléphones mobiles.

23. Près de 40% des utilisateurs de smartphones déclarent que les applications de médias sociaux sont les plus fréquemment utilisées. ( Source : Le manifeste )

Selon une étude de The Manifest, 39% des utilisateurs de smartphones ont indiqué que les applications de réseaux sociaux étaient les plus fréquemment utilisées, suivis des applications de communication et des applications de jeu à 10% chacune. En d’autres termes, environ 50% des propriétaires de smartphones utilisent leurs appareils mobiles avant tout pour se connecter avec leurs amis et leur famille.

24. Près de 70% des femmes de la génération Y déclarent que les applications de réseaux sociaux sont parmi leurs applications les plus utilisées. ( Source : MindSea )

Parmi les membres de la génération du millénaire en particulier, le nombre de personnes classant les applications de médias sociaux dans leur catégorie la plus utilisée grimpe à 69%, suivi de 55% par la messagerie, ce qui souligne la principale utilisation de la connexion et de la communication avec les autres.

25. Environ 37% des millenniales considèrent l’utilisation des données comme un facteur clé pour décider si elles aiment ou non une application mobile. ( Source : MindSea )

Lorsqu’on leur a demandé quels étaient les trois principaux facteurs à prendre en compte pour conserver ou non une application mobile, 37% des millenniales ont déclaré qu’une utilisation excessive des données était un facteur décisif pour elles. Pokemon Go en est un parfait exemple. L’application était un succès viral, mais les utilisateurs étaient constamment frustrés par la quantité de données qu’elle absorbait, et beaucoup l’ont supprimée. Lors de la création de votre propre application mobile, gardez à l’esprit qu’une utilisation importante des données peut amener les utilisateurs à appuyer rapidement sur le bouton de suppression.

Maintenant c’est votre tour !

Nous espérons que cet article vous a aidé à réfléchir de manière plus critique sur la direction que vous prenez pour votre propre application mobile. Comprendre ce que votre public est en train de faire peut faire toute la différence entre une application mobile qui manque complètement la cible et une autre qui connaît un franc succès.

Si vous avez une idée pour une application mobile et avez besoin d’aide pour démarrer, nous aimerions discuter. Prenez une minute pour planifier un appel gratuit avec l’un de nos stratèges de produits mobiles. Nous pouvons vous aider à transformer votre rêve d’application mobile en réalité !

Réservez votre diagnostique gratuit avec un de nos expert AxioCode