Pourquoi et comment se lancer dans votre digitalisation ?

Pourquoi digitaliser votre entreprise ? Procéder à la transformation numérique de vos organisations et vos services, par où commencer ? Comment rattraper votre retard en terme de transformation numérique ? Quelles sont les étapes à suivre ?

Digitaliser son entreprise consiste à la mettre à niveau en vue de l’utilisation systématique des technologies numériques, des méthodes et des usages du web en interne mais aussi en externe.

Néanmoins, digitaliser son entreprise est une expression parfois mal utilisée.

La prise de conscience des entreprises sur la nécessité de se numériser est entrée dans les mœurs. Cependant, pour certaines encore, ce n’est qu’une démarche accessoire. Il est fréquent qu’elles réduisent ce terme à la création d’un site internet et son référencement.

Pourtant, la transformation numérique va concerner à plus ou moins à court terme toutes les entreprises. Notamment les postes clés des entreprises qui seront au cœur du processus de transformation.

Sommaire
 

Qu’est ce que la transformation digitale ?

La transformation digitale dîtes également transformation numérique, qu’est-ce que c’est ? Ce terme est difficile à définir exactement étant donné des nombreuses réalités qu’il prend en compte dans le monde des entreprises ou plus largement dans la société.

Selon Wikipédia, la transformation digitale désigne les changements associés à l’intégration de la technologie numérique dans tous les aspects de la société humaine. Cette définition met en avant la vision sociétale de l’expression. Mais de nos jours, on associe plus nettement la transformation digitale aux entreprises.

La définition de la transformation digitale provient du terme digitalisation, qui signifie la même chose mais dans un contexte plus large. La digitalisation a fait son apparition bien avant dans la mesure où on le lie beaucoup plus facilement au concept de numérisation.

Quelle est la définition de la digitalisation ? Elle désigne les changements liés à l’intégration de la technologie digitale dans la société humaine et se base sur plusieurs grands piliers : la mobilité, le temps réel, l’internet des objets, le big data et l’universalité d’internet.

A quel niveau de digitalisation se trouve votre entreprise ?

Évaluer votre niveau de maturité vous amènera à vous poser les bonnes questions. Si vos équipes ne sont pas encore prêtes à se digitaliser, votre projet d’application mobile métier sera un véritable échec.

Pour cela, vous devez sonder à quel stade votre entreprise se situe dans sa transformation numérique. Ainsi, il sera peut-être nécessaire d’adapter la première version de votre application.

Il existe 4 profils d’entreprise avec des niveaux de maturité digitale différents.

  • Les “Beginners” (Les “Initiées”)
    • Le profil le plus courant chez les entreprises
    • Les équipes de direction et de management sont réticentes par rapport au retour sur investissement et à la valeur d’une mutation digitale
    • Expérimentations numériques, mais sans vision de cohérence globale par rapport au fonctionnement global de l’entreprise et de son marché
    • Immaturité face à la digitalisation
  • Les “Fashionistas” (Les “Opportunistes”)
    • Nombreuses solutions digitales, mais segmentées, de façon verticale sans penser au process de production et de vente globale
    • Pas de plan défini avec une cible bien précise à atteindre
    • Organisation globale en silos avec un niveau de coordination transversale faible
    • Culture digitale présente mais avec un niveau de diffusion qui n’est pas homogène
  • Les “Conservators” (Les “Conservatrices”)
    • Vision cible et globale existante mais non mise en place
    • Digitalisation de l’entreprise peu développée
    • Les grandes fonctions de base du digital maitrisées, mais une gestion en silos réduit son efficacité
  • Les “Digirati” (Les “Éduquées”)
    • Les plus avancées dans leur digitalisation
    • Plan stratégique mis en place avec une vision cible bien définie
    • Gouvernance du digital centralisée et transversale à l’entreprise,
    • Coordination des ressources et des moyens
    • Nombreux projets existants dans le domaine avec une mesure de l’efficacité et la capacité à générer un ROI quantifiable
    • Forte culture du digital, un des moteurs de croissance de leurs activités

Si vous en êtes qu’au commencement, avec un profil proche des entreprises “Beginners”, il est important de réfléchir aux différents impacts de votre application sur vos process métiers, sur vos organisations, sur vos équipes, sur vos clients, etc.

  • Impact technique ? Obtenir des équipes autonomes et formées à l’outil utilisé par exemple
  • Impact économique ? les embauches à prévoir pour le support
  • Impact social ? le relationnel avec vos clients, vos collaborateurs, vos fournisseurs, …
  • Impact financier ? quels coûts supplémentaires ce projet va engendrer (exemple : le coût des formations délivrées à votre équipe en interne, la mise à disposition de tablettes aux équipes sur le terrain, etc.)
  • Impact organisationnel ? intégrer dans vos plannings des réunions et des revues hebdomadaires…

Pourquoi la transformation digitale est-elle un enjeu incontournable ?

La transformation numérique est un enjeu inévitable pour l’ensemble des entreprises. Mais attention elle se met en place dans des contextes et au travers de problématiques très différentes selon l’entreprise. Les besoins, les enjeux, les cibles et les objectifs sont propres à chaque entreprise. Voilà pourquoi chaque transformation sera différente selon l’entreprise qui la met en place.

La transformation digitale d’une société consiste à faire évoluer son activité et son fonctionnement autour de trois axes fondamentaux :

1- Faire évoluer son « Business model », en répondant à une question tel que « comment générer du chiffre d’affaires, de la marge, dans un monde digital et connecté ? ».

2- Mettre sa cible (clients, prospects) au cœur de son dispositif.

La question que vous devez vous poser “Est ce que mes services répondent aux attentes et usages présents comme futurs de mes consommateurs ou de la cible que je vise ? Les consommateurs étant bien entendu de plus en plus demandeurs de services dématérialisés. La réponse à cette question doit permettre de :

  • Proposer à sa cible les offres qu’elle recherche.
  • Lui offrir une expérience client satisfaisante quel que soit le canal utilisé : magasin, consultation ou achat sur internet ou interventions sur les réseaux sociaux. Une expérience client réussie requiert rapidité, personnalisation, facilité d’accès et/ou d’utilisation.

3- Adapter votre organisation technique et humaine à la réussite de cette expérience client multicanal.

Cette adaptation nécessaire va se décliner en :

  • Une refonte de vos processus métier, de vos méthodes de travail pour améliorer l’efficience de votre entreprise en termes de productivité et de performance commerciale.
  • Une fluidification de l’organisation interne de l’entreprise, avec un management et un mode de gouvernance impliqués, valorisant la flexibilité, l’agilité, le travail collaboratif, le partage des informations, la proactivité pour gagner en efficacité.
  • Une diminution parallèle des coûts fixes et à faible valeur ajoutée. Le numérique est un gisement de simplification et d’automatisation des processus et des interactions.

Comment lancer sa transformation digitale en 4 étapes ?

Etape 1 : Faire un audit – Quelle est la situation digitale de votre entreprise ?

En amont de toute action, il faut se poser les bonnes questions :

  • – Quelle est votre cible ?
  • – Quels sont les leviers d’acquisition à votre disposition ?
  • – Comment adapter votre discours ?

La digitalisation de l’entreprise est un phénomène transversal qui touche l’écosystème entrepreneurial dans sa globalité.

Pour vous aider dans votre démarche digitale, vous pouvez recruter un professionnel ou vous faire accompagner par des institutions spécialisées dans ce domaine. En effet, la vraie difficulté réside dans la mise en œuvre concrète de la transformation digitale au sein de l’activité. Même si le digital offre de nombreuses opportunités, il faut savoir adopter la bonne méthodologie pour les saisir.

Etape 2 : Se digitaliser pas à pas – Quels sont les besoins en matière de digitalisation de votre entreprise ?

La transformation digitale de votre entreprise ne se fera pas en une étape. Vous risquez d’engager des frais très importants pour des résultats souvent décevants. La digitalisation se fait pas à pas.

Dans un monde digital qui change à toute allure, il s’agit d’être proactif. Essayer, s’adapter, évoluer en permanence… Il ne faut pas avoir peur du numérique et aller à son rythme. Quelques exemples concrets de mise en oeuvre d’une démarche de transformation digitale associée à la stratégie de l’entreprise :

  • – traduire son site internet dans une autre langue
  • – se lancer sur les réseaux sociaux pour capter une nouvelle audience,
  • – digitaliser ses process internes pour gagner en productivité,

Etape 3 : Revoir son modèle économique – Comment se place votre offre sur un marché qui se digitalise ?

Il est primordial de se pencher sur ce que font vos concurrents dans le domaine. Pour l’entreprise, il s’agit d’identifier la valeur ajoutée du numérique, que ce soit pour améliorer les produits et services qu’elle propose, pour optimiser ses méthodes de production ou encore pour diversifier ses débouchés.

L’enjeu de la transformation numérique va nettement plus loin que le développement commercial ou la stratégie marketing. Elle touche aujourd’hui l’activité professionnelle dans toutes ses composantes.

Etape 4 : Accompagner la transformation digitale – Comment accompagner au changement les collaborateurs de l’entreprise ?

La digitalisation de l’entreprise est aussi une aventure humaine et elle ne peut en aucun cas être envisagée de façon isolée. Elle doit s’intégrer dans la stratégie globale de l’entreprise. Pour cela, prévoyez de :

  • Acculturer vos collaborateurs à la transformation digitale de l’entreprise
  • Impliquer vos collaborateurs dans la digitalisation de leur métier

L’accompagnement au changement est une étape clé. L’entreprise doit permettre à ses salariés de monter en compétences et d’adopter les nouveaux outils de travail issus du numérique.

Quelques chiffres pour aller plus loin

Les résultats présentés dans ce rapport sont issus d’une enquête menée par CXP Group en janvier et février 2017 auprès d’entreprises dans tous les secteurs d’activité. Après qualification, les réponses de 153 répondants ont été validées. L’infographie expliquant l’ensemble des données se trouve à la fin de l’article.

La transformation numérique a un fort impact sur les processus opérationnels des entreprises et des organismes publics et cet impact va s’amplifier dans un avenir proche.

Ainsi, 65% des répondants considèrent aujourd’hui que l’impact sur les processus opérationnels est important ou majeur et 85% considèrent qu’il sera important ou majeur dans les 12 mois à venir. Les processus sont au cœur de l’activité de l’entreprise, qu’il s’agisse de processus spécifiques au métier ou de processus support.

Par conséquent, les processus sont fortement touchés par la transformation numérique. Les entreprises prennent conscience de leur importance comme levier de cette transformation.  

Des équipements faibles pour des enjeux importants

Étonnamment le faible niveau d’équipement avec des outils dédiés à l’amélioration des processus contraste avec l’importance des enjeux affirmée par l’ensemble des répondants.

Ainsi la majorité des entreprises utilise aujourd’hui encore le duo Excel + emails pour gérer ses processus. De ce fait, le suivi et le pilotage doivent être effectués manuellement et rien ne peut garantir alors la traçabilité et la fiabilité des opérations.

Aujourd’hui seule une minorité d’entreprises est équipée d’outils dédiés à l’amélioration des processus. En effet, 24% des répondants utilisent une solution de BPM pour orchestrer et piloter ses processus et 65% des répondants n’utilisent aucun outil spécifique pour l’amélioration des processus.

Une prise de conscience forte mais contrastée.

Toutes les entreprises ou presque (96%) ont entamé une démarche d’amélioration de leurs processus.

Les directions générales sont à l’initiative des démarches d’amélioration des processus dans une forte majorité des cas (63%), beaucoup plus importante que par le passé (40% en 2013 et 2015). Elles restent impliquées dans leur mise en œuvre. Il y a ainsi une prise de conscience au plus haut niveau des enjeux de l’amélioration des processus dans le cadre de la transformation numérique.

Cependant l’antériorité des démarches et l’expérience des entreprises en ce domaine sont très variables. Si les démarches d’amélioration des processus se sont enracinées dans une majorité d’entreprises (48% ayant entrepris cette démarche il y a plus de 2 ans), un petit quart des répondants reste novice en la matière (moins d’un an d’expérience). De plus, ces démarches ne sont outillées avec des solutions dédiées que chez une petite minorité des répondants. Cela montre une certaine immaturité digitale.

L’importance des DSI et le rôle croissant des directions métier

La DSI (Directeur des systèmes d’informations) garde un rôle prépondérant dans la mise en œuvre de la démarche d’amélioration des processus devant la direction générale et la direction qualité.

L’enquête révèle aussi que les directions métier jouent un rôle beaucoup plus important que par le passé dans la mise en œuvre de la démarche d’amélioration des processus. Ainsi dans 22% des cas, elles sont en charge de la démarche processus contre 6% seulement en 2015.

Le rôle des pilotes de processus en plein développement

Aujourd’hui, un tiers des entreprises désigne des pilotes ou des responsables de processus par domaine fonctionnel et seule une petite minorité (16%) affecte cette responsabilité à une échelle transverse. Mais le rôle des pilotes de processus va se développer, puisque 32% des répondants prévoient de désigner des pilotes de processus par domaine et 36% vont désigner des pilotes crossdomain.

Des freins qui ont la peau dure

Le principal frein identifié par les entreprises dans leur démarche d’amélioration des processus est bien le cloisonnement des organisations (47%).

Parmi les autres freins identifiés, le manque de compétences (43%) et d’accompagnement au changement (39%) constituent également des obstacles notables à l’amélioration des processus.

Autre étude

Dans une autre étude, IDC a interrogé entre janvier et février 240 sociétés françaises de plus de 200 salariés.

Pour 59% d’entre elles, qu’il s’agisse de PME de moins de 1000 salariés ou d’organisations plus importantes, la transformation digitale est une priorité depuis plus de deux ans. D’ailleurs, 62% d’entre elles ont déclaré avoir eu recours à des prestations de conseil allant dans ce sens au cours des 24 derniers mois.

Et, 42% des sondés ont affirmé que les initiatives prises par leurs sociétés ont déjà permis à ces dernières de créer de nouveau métiers, produits ou services. Enfin, 40% des répondants envisagent ou prévoient au moins un projet de transformation digitale dans leur domaine de responsabilité sous 24 mois.

La digitalisation est un enjeu majeur pour les entreprises depuis plusieurs années, mais les incertitudes des bouleversements que cette digitalisation va entraîner font peur.

Comme pour tout, le premier pas est le plus compliqué. vous n’êtes pas obligé de le faire seul. Des professionnels peuvent vous aiguiller et vous aider dans vos démarches. Si vous souhaitez mettre en place une application mobile ou web pour vos collaborateurs afin d’améliorer votre productivité ou une application mobile pour que vos clients puissent commander plus facilement vos produits, AxioCode peut vous conseiller et vous aider dans le développement de vos nouveaux outils.

Comme nous l’avons vu de nombreuses entreprises ont peur de se lancer, soyez les premiers dans votre secteur à le faire !

Prenez rendez-vous pour un diagnostic téléphonique gratuit de 30 minutes avec l’un de nos expert. Cela ne vous engage à rien mais votre projet pourra être étudié par un expert dans le domaine qui saura vous conseiller sur de nombreux points.

Vous avez un projet ? Parlons-en !

Article similaire :  Tout savoir sur la transformation numérique (ou digitale)

Source : solutions.lesechos.fr/

Livre Blanc
L’application métier pour digitaliser un processus d’entreprise
Une application métier
vous pose problème ?
Découvrez notre
diagnostic gratuit
Sur le même sujet

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok