Estimer le Coût d’une Application Mobile en 6 étapes

Estimer le Coût d’une Application Mobile en 6 étapes
5 / 5 (5 votes)

Les clients qui nous contactent souhaitent toujours obtenir un prix après nous avoir communiqué un brief de 3 lignes de leur projet mobile. Or, il est difficile de fournir un devis sans connaitre les fondements de votre application mobile.

Prenons en exemple la construction d’une maison. Si vous demandez un devis pour votre future maison, le constructeur s’attèlera tout de suite à créer des plans, à prendre des mesures, à vous poser des centaines de questions, à imaginer chaque pièce et à vous montrer le résultat. Vous vous n’imaginez pas avec un devis pour simplement 4 murs et un toit, n’est-ce pas ?

Pour une application mobile, le principe est le même. Tout doit être pensé et réfléchi en amont. Les fonctionnalités souhaitées, le but recherché, les différents supports voulus… tout doit être rédigé et maquetté bien avant le développement et donc, bien avant la création d’un devis précis.

Grâce à notre expertise et notre expérience, nous vous donnons 6 pistes pour estimer le coût global de votre projet d’application mobile.

Par ailleurs, nous vous offrons gratuitement un fichier Excel récapitulatif à utiliser sans modération pour créer le budget de votre projet d’application mobile.

1/ Rédigez votre cahier des charges fonctionnel

Afin d’obtenir un devis de votre (ou vos) prestataire(s) mobile(s), vous devez détailler le fonctionnement de votre application. Ou du moins l’expliquer et le rédiger dans un document pour que votre prestataire puisse bien comprendre votre application mobile et vous fournisse un devis cohérent.

C’est le but d’un cahier des charges fonctionnel. Suivez les 4 étapes suivantes pour le créer efficacement et simplement.

1- Votre besoin mobile

En premier lieu, il est important de poser les bases de votre projet mobile.

Quel est votre besoin ? Quels sont vos objectifs ? Quel est le résultat attendu ?

Pour cela, utilisez une méthode simple : la méthode QQOQCP – Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Elle vous permettra de vous poser les bonnes questions et d’en ressortir des contraintes et des objectifs clairs.

qqoqcp-methode-questions-projeta. Qui ?

Il s’agit de votre cible. Votre application concerne-t-elle tous les utilisateurs ? A qui est-elle vraiment destinée ?

  • Femmes ou/et Hommes ?
  • Tranches d’âges
  • Secteurs d’activités

Ce point aidera à déterminer si vous avez besoin par exemple d’une gestion de vos utilisateurs. Devront-ils avoir des rôles bien distincts et être restreints dans votre application mobile ?

b. Quoi ?

En d’autres termes, quels sont vos objectifs ? Il en existe de plusieurs types :

  • Commerciaux : le taux de conversions, le nombre d’e-mails ou de contacts récoltés par mois…
  • Financiers : ventes prévisionnelles, CA prévisionnel ou le nombre d’abonnements vendus par exemple.
  • Statistiques : le nombre de pages vues, le volume du trafic du site internet…

c. Où ?

Vous vous ouvrez à l’international, c’est parfait pour votre business. Cependant, avez-vous réfléchi aux contraintes réglementaires et légales qui pourraient survenir avec votre application mobile ? Les contraintes de paiement, de livraison, logistiques, etc.

Si vous avez des contraintes géographiques, précisez-les également.

d. Quand ?

Déterminez dans quelle situation votre client utilisera votre application.

  • En situation de mobilité ?
  • Sur le terrain sans connexion internet ?
  • A la maison ?
  • Dans les transports en commun en se rendant à son lieu de travail ?

D’autres questions seront mises en avant. Par exemple, est-il important de prévoir un mode hors-ligne si l’utilisateur n’est plus connecté à internet ?

e. Comment ?

Il est temps de réfléchir avec quel type d’applications vous résoudrez les problèmes de vos clients.

Il existe plusieurs possibilités : application mobile native, application mobile hybride ou application web ?

  • Une application mobile native est une application mobile développée spécifiquement pour un système d’exploitation. En règle générale, elle est développée pour les systèmes les plus connus : iOS pour Apple Store, Android pour Google Play et Windows pour Windows Store. L’application native est donc disponible seulement en téléchargement sur ces différentes plateformes mobiles. Elle offre des fonctionnalités spécifiques qui lui sont propres et optimisées, comme son nom l’indique, en situation de mobilité.
  • Une application web ou appelée Webapp est une application disponible à partir du navigateur web de l’utilisateur. Elle vous offre de nombreuses possibilités notamment en termes de gestion d’utilisateurs par exemple ou de gestion d’informations diverses. Elle ne demande pas de capacité de stockage de données, d’images… sur votre téléphone ou votre tablette. Néanmoins, elle a également quelques inconvénients. Notamment par le fait que l’utilisateur est souvent obligé d’avoir une connexion internet pour l’utiliser.
  • Une application mobile hybride est une application à la limite entre l’application web et l’application native. Une seule version est développée pour toutes les plateformes. C’est une solution moins onéreuse que les précédentes car sa maintenance est simplifiée par le fait que vous mettez à jour une seule version. Mais elle apporte son lot de désavantages également. Les performances de l’application ne seront pas adaptées à toutes les plateformes mobiles, celle-ci sera donc moins stable. Vous serez également restreint en termes de fonctionnalités.

 

Une fois que vous avez choisi le type d’application souhaitée, déterminez :

  • si nécessaire sur quelles plateformes vous souhaitez la faire développer : iOS, Android, Windows ou autres.
  • quel écran est utile à votre projet : smartphone et/ou tablette
  • et enfin, le modèle d’application mobile dont vous avez besoin. Par exemple, une application gratuite, une application gratuite avec publicité, une application payante, des achats intégrés, etc.

f. Pourquoi ?

Cette question est également cruciale pour avancer dans votre démarche. Pourquoi vos clients utiliseront votre application mobile ? Pour quelles raisons ?

Déterminer quels problèmes votre application mobile résout vous permettra notamment d’axer votre communication sur les bons mots clés.

2- Fonctionnalités de votre application mobile

La partie fonctionnelle du cahier des charges est la section qui doit détailler au maximum le fonctionnement de votre application.

Le meilleur moyen pour cela est d’avancer pas à pas dans votre application et d’expliquer chaque fonctionnalité.

Si votre application requiert un espace de gestion de vos données, détaillez-le également.

Ci-dessous une liste non-exhaustive de fonctionnalités qui peuvent influencer sensiblement le coût du développement de votre application mobile. Posez-vous les bonnes questions :

  • L’utilisateur doit-il créer un compte ?
  • L’utilisateur doit-il se connecter à un compte ? Par e-mail/Mot de passe ? Via les réseaux sociaux ? Lesquels ?
  • L’application doit-elle utiliser les outils intégrés au téléphone tels que l’appareil photo, le GPS, le système NFC, le Bluetooth, un scan de QR Code… ?
  • Voulez-vous intégrer des achats “in-app” (dans l’application) ? L’application doit-elle contenir des fonctionnalités e-commerce ? L’utilisateur doit-il commander des produits ?
  • L’utilisateur doit-il payer dans l’application ? Par carte bancaire ? Via Paypal ? Autres ?
  • Faut-il insérer un système de réservation ?
  • L’utilisateur doit-il noter des produits, des chauffeurs, etc. ?
  • L’application doit-elle fournir un chat, une messagerie instantanée ?
  • Faut-il une vérification ou un envoi SMS quelconque ?
  • L’utilisateur doit-il partager sur les réseaux sociaux ?
  • L’application doit-elle contenir un calendrier ? Un système de planification ?
  • Faut-il prévoir des notifications Push ?
  • Souhaitez-vous envoyer des e-mails automatique à l’inscription de votre utilisateur par exemple ?
  • L’application doit-elle être traduite en plusieurs langues ? Combien de langues ? Fournissez-vous les fichiers de traduction ?
  • L’application doit-elle fonctionner en mode hors-ligne ?
  • Devez-vous modifier les données de l’application via un espace de gestion, appelé Back-Office ? Devez-vous gérer une base de données clients ou d’informations diverses ?
  • Faut-il créer une API ? C’est-à-dire : l’application doit-elle être mise à jour ou liée à un site web ou un service web externe ?

 

Le cahier des charges permet également de déterminer si le prestataire s’occupera du graphisme et des maquettes, ou encore de mentionner les demandes étroitement liées à votre projet telles que le nombre de mises à jour souhaitées ou le mode de diffusion.

Apportez une réponse aux questions suivantes :

  • Fournissez-vous des maquettes avec votre cahier des charges ? De quelle nature : Haute fidélité ou schématique ?
  • Quel est le nombre d’écrans nécessaires à votre application ?
  • Le graphisme doit être de très haute qualité ou simplement acceptable ? Fournissez-vous les éléments graphiques ou votre prestataire doit-il s’en occuper ? Avez-vous une charte graphique spécifique à respecter ?
  • Avez-vous besoin de rapport statistiques ? Sur l’utilisation de l’application par vos utilisateurs ? Des versions et systèmes d’exploitation OS utilisés ? Sur le nombre de pages vues ? Un retour des avis et des commentaires ? Souhaitez-vous procéder à des tests A/B ?
  • Quel est le nombre de mises à jour prévues dans l’année ?
  • La diffusion doit-elle être privée ou publique ?

 

Remplissez cette fiche récap’ pour faire un point sur les fonctionnalités souhaitées dans votre application.

fonctionnalites-fiche-recap-prestataire-application-mobile

Puis détaillez le tout dans un document Word.

3- Enveloppe budgétaire de votre application

Vous rédigez ce cahier des charges car vous souhaitez justement cadrer votre budget et obtenir le coût du développement de votre application.

Néanmoins, donner une fourchette budgétaire à votre prestataire mobile lui permettra de savoir s’il peut dévier sur des fonctionnalités plus complexes ou s’il doit se limiter sur une première version moins onéreuse.

Il va sans dire qu’une enveloppe budgétaire de 10 000 euros et une de 50 000 euros ne permettront pas de créer la même application et d’obtenir le même fonctionnement.

4- Délai

Commencez un planning général de votre projet. Celui-ci ne doit pas être obligatoirement très précis. Mais il permettra d’y voir plus clair sur le long terme.

Exemple :

  • Date de rendu des offres des prestataires
  • Date d’examen des devis et prise de décision
  • Délai de formation de vos équipes
  • Date pour les tests terrain de votre application en interne et en externe
  • Date pour la livraison en production définitive
  • Date de lancement officiel de votre application auprès de votre public
  • etc.

 

Pensez également au délai de publication. En effet, la mise en production n’est pas immédiate. Apple Store peut prendre 2 à 3 jours pour réviser votre application avant de la publier définitivement sur leur plateforme.

Nous savons que la rédaction d’un cahier des charges peut être complexe. D’autant plus que si votre projet n’est pas structuré correctement, c’est un réel risque pour la suite des opérations de votre projet mobile. Sachez que nous pouvons vous aider à le rédiger grâce à notre offre personnalisée.

2/ Demandez le devis de votre prestataire mobile

Dès la rédaction de votre cahier des charges terminée, envoyez-le aux différents prestataires que vous avez sélectionnés.

Étudiez chaque devis  reçu. Ne vous arrêtez pas simplement au coût. Regardez bien les prestations fournies et les critères suivants :

  • La méthodologie : comment le prestataire procède-t-il ?
  • L’organisation de l’agence mobile : un chef de projet est-il désigné pour votre projet ? Combien de développeurs seront attitrés à votre application ?
  • Les références du prestataire : quels sont les clients de l’agence ? Sont-ils satisfaits ?
  • Les réalisations : les réalisations existantes de l’agence collent-elles avec votre projet ?
  • La maintenance et l’hébergement : que propose votre prestataire en termes de maintenance évolutive et corrective ?
  • Etc.

 

Pour plus d’informations pour choisir un prestataire mobile de qualité, lire également 5 étapes pour bien choisir votre agence mobile

Entrez le montant du devis du prestataire choisi dans le fichier Excel fourni pour vous aider à estimer le budget total de votre application mobile.

developpement-projet-application-mobile-cout-budget

3/ Estimer le coût du web-marketing pour référencer votre application

Hormis le coût de développement de votre application mobile, le budget de votre projet comprend des coûts divers et variés. Et, notamment pour commencer, par des frais web-marketing.

Avant le lancement officiel de votre application, vous aurez besoin de graphismes et de support pour faire connaitre votre application future.

  • Création d’un site web ou d’une landing page (appelée en français une page de vente)
  • Création de contenus pour améliorer le référencement naturel
  • Création d’une charte graphique
  • Création des icônes pour le site internet/landing page et pour l’application mobile
  • Création des maquettes de l’application mobile

 

Pour chacun de ces points, calculez les coûts :

  • Des abonnements aux différents outils utilisés pour la création de votre site internet ou landing page, vos graphismes, etc. Par exemple : Photoshop, Indesign, Sketch, Pagewiz, Unbounce, CognitoForms, etc.
  • L’hébergement sur 1 an de votre site internet ou votre landing page
  • Le coût par heure de travail. Faites évaluer le nombre d’heures que votre graphiste ou votre responsable Marketing effectuera pour créer les différents éléments et reportez le montant dans votre fichier Excel.

 

Répertoriez tous vos coûts dans le fichier Excel du budget global de votre application. Si toutes ces créations sont gérées par votre agence de web-marketing/SEO, reportez ses tarifs dans le fichier Excel.

marketing-cout-projet-application-mobile

4/ Calculez le coût pour promouvoir votre application mobile

Une fois le développement de votre application terminé, au moment de la phase de test par exemple, il est temps de mettre en place les différents moyens de communication pour promouvoir votre application.

 

  • Envoi d’une newsletter auprès de vos clients :

En sus des abonnements aux outils de campagne d’e-mailings (Exemple : MailChimp, Active Campaign…), vous devez prendre en compte également le coût au temps passé à la rédaction des e-mails, à la préparation des envois au fichier client, à la configuration de l’outil…

 

  • Création de flyers, brochures, prospectus… :

Rien n’est obligatoire mais si vous souhaitez mettre en place une distribution de flyers, un envoi de brochures, etc. quelques dépenses sont à prévoir :

  • Le temps passé à la création graphique des visuels
  • Les abonnements/achats aux outils de création : Indesign, Photoshop, Illustrator…
  • Le temps passé à la rédaction des contenus
  • L’impression des différents supports
  • La distribution ou l’envoi par courrier : affranchissement, mise sous pli…

 

  • Campagne Adwords pour vous placer sur les mots-clés importants :

Une campagne Adwords vous permet de placer des enchères sur des mots-clés de votre choix. Les mots-clés doivent être choisis avec soin car plus ils seront concurrentiels, plus ils seront chers.

C’est pourquoi il est important de bien définir votre besoin mobile en trouvant les réels problèmes de vos clients. Ce seront ceux-là même que vos clients taperont dans la barre de recherche de Google afin d’y trouver une solution.

 

Le cout par clic sur votre annonce Adwords peut se révéler très cher si vous êtes dans un secteur très concurrentiel. Cependant, vous avez la possibilité de déterminer un budget quotidien afin de ne pas vous ruiner avec cette publicité payante.

 

  • Publicité payante sur les réseaux sociaux :

En complément d’Adwords, il est possible de promouvoir votre application mobile sur vos réseaux sociaux avec des publicités payantes.

Tout comme dans Google Adwords, il est possible de se fixer un budget quotidien à ne pas dépasser. Vous devez également rédiger des annonces et créer des visuels ou médias en conséquence.

 

  • Promotion gratuite sur les différents réseaux :

Une solution alternative aux publicités payantes est la diffusion gratuite de vos contenus sur vos différents réseaux qu’ils soient sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn…) ou divers (campagne e-mailings).

Rien n’est cependant réellement gratuit car vous devez prendre en compte les coûts aux temps passés à rédiger les posts sur les réseaux et à les promouvoir, à créer des visuels, vidéos, ou autres médias ou encore à suivre et répondre aux internautes.

 

Si une agence de communication se charge des ces différents éléments, reportez ses tarifs dans le fichier Excel fourni pour calculer votre budget mobile global. Dans le cas contraire, remplissez le fichier avec vos différents montants.

promotion-projet-application-mobile-budget-cout

5/ Obtenez le tarif de la maintenance et l’hébergement de votre application

En règle générale, si votre prestataire est professionnel et fiable, vous obtiendrez avec le devis le tarif à l’année de la maintenance de votre application ainsi que son hébergement.

Chez AxioCode, nous fonctionnons de la manière suivante :

Dès livraison de votre application en production, votre application est garantie durant 1 an. Ce délai permet de corriger les éventuels problèmes techniques qui pourraient survenir.

Au delà de ce délai, vous signez un contrat de support applicatif pour la maintenance corrective et la maintenance évolutive de vos applications.

Vous personnalisez votre contrat en définissant le montant de facturation maximum mensuel. C’est un plafond d’intervention en volume horaire (par exemple 50 heures par mois). Au-delà de ce volume, les travaux engagés sont interrompus sauf urgence ou demande spécifique.

Ce volume peut varier sensiblement selon la complexité de votre application mobile. Le coût peut très bien s’élever à 1000 € par an tout comme à plus de 10 000 € par an.

En savoir plus sur le contrat de support

 

Reportez le coût de la maintenance et de l’hébergement dans le fichier Excel.

maintenance-hebergement-cout-projet-application-mobile

6/ Chiffrez les coûts annexes en termes de temps et de ressources humaines

Selon l’ampleur de votre projet d’application mobile, il sera peut-être nécessaire d’embaucher une ou deux personnes sur des tâches telles que :

  • La promotion de l’application et de vos contenus sur vos différents réseaux : si vous entretenez un contenu régulier sur votre site internet et un référencement naturel constant, un rédacteur web doit l’écrire et le promouvoir sur vos réseaux (e-mails, réseaux sociaux, etc.)
  • Le community management : gérer vos réseaux sociaux, en d’autres termes répondre aux commentaires, animer la communauté, promouvoir les fonctionnalités de votre application, les nouveautés, les corrections….
  • Le suivi des statistiques et les améliorations qui en découlent : le suivi des statistiques de chaque plateforme mobile (le nombre de pages, le nombre de désinstallation après un temps d’utilisation, etc.) doivent être étudiées afin d’être améliorées constamment.
  • La prise en main du support : une application sans support n’existe pas. C’est simple, vous obtiendrez une communauté qui aura besoin de conseils, d’astuces, d’aide à l’utilisation de l’outil. Sans parler des petits bugs qui pourront se glisser parfois dans votre application.
  • La formation de vos équipes : en interne, l’organisation de vos équipes est chamboulée. Vous devez donc prendre du temps pour les former avec des visuels, des tests en situation réelle, des sessions de formation…

 

Même si le temps consacré aux tests sur le terrain ou encore à la formation à l’utilisation de l’outil est difficilement quantifiable, gardez-le en tête lorsque vos équipes seront légèrement au ralenti au moment de se former, de se familiariser avec l’outil et de l’intégrer complètement à leur quotidien.

D’autant plus que dès les premiers résultats et les premiers retours clients entre vos mains, vous devez penser à la suite du projet. Comment améliorer l’expérience utilisateur ? Quelles modifications à apporter à votre application ?

Si vous pensez à d’autres coûts annexes, intégrez-les dans le fichier Excel.

frais-annexes-projet-application-mobile-cout

Avec ces 6 étapes stratégiques, vous obtiendrez un coût général de votre projet d’application mobile.
Reportez tous les coûts des étapes précédentes dans le fichier Excel afin d’estimer le budget global de votre projet. Téléchargez ce document en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Télécharger l’outil Excel

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok