8 coûts insoupçonnés du développement d’applications mobiles
4.8 / 5 (6 votes)

Votre entreprise se lance-t-elle dans les applications mobiles pour la première fois ?

Si tel est le cas, laissez-moi vous poser une question : combien coûte le développement d’applications mobiles ?

Bien que cela dépende de vos besoins et de votre approche des applications mobiles, de nombreuses entreprises entrent dans le processus avec une compréhension limitée des coûts réels du développement d’une application mobile.

La vérité est que le coût de développement dépasse de loin le développement réel. La grande question : quels coûts inattendus les entreprises doivent-elles prévoir lors de la création d’applications mobiles ? Quelles dépenses pourraient vous surprendre lors du processus de développement de votre application mobile ?

Cependant, avant que nous abordions ces coûts inattendus, il faut différencier les types d’applications mobiles. Les gens ont tendance à associer le terme «application mobile» à «application native», mais ce n’est pas tout à fait exact. Il est important de noter qu’il existe trois types d’applications mobiles :

  • Une application mobile native est une application mobile développée spécifiquement pour un système d’exploitation. En règle générale, elle est développée pour les systèmes les plus connus : iOS pour Apple Store, Android pour Google Play et Windows pour Windows Store. L’application native est donc disponible seulement en téléchargement sur ces différentes plateformes mobiles. Elle offre des fonctionnalités spécifiques qui lui sont propres et optimisées, comme son nom l’indique, en situation de mobilité.
  • Une application web ou appelée Webapp est une application disponible à partir du navigateur web de l’utilisateur. Elle vous offre de nombreuses possibilités notamment en termes de gestion d’utilisateurs par exemple ou de gestion d’informations diverses. Elle ne demande pas de capacité de stockage de données, d’images… sur votre téléphone ou votre tablette. Néanmoins, elle a également quelques inconvénients. Notamment par le fait que l’utilisateur est souvent obligé d’avoir une connexion internet pour l’utiliser.
  • Une application mobile hybride est une application à la limite entre l’application web et l’application native. Une seule version est développée pour toutes les plateformes. C’est une solution moins onéreuse que les précédentes car sa maintenance est simplifiée par le fait que vous mettez à jour une seule version. Mais elle apporte son lot de désavantages également. Les performances de l’application ne seront pas adaptées à toutes les plateformes mobiles, celle-ci sera donc moins stable. Vous serez également restreint en termes de fonctionnalités.

Bien, voici 8 coûts inattendus ou cachés à surveiller lors de la création d’applications mobiles pour votre entreprise :

1. Coûts des Stores mobiles

Si vous créez des applications mobiles pour la distribution dans un store mobile, vous devez comprendre quelques points importants.

Premièrement, entrer dans l’app store n’est pas cher… mais ce n’est pas gratuit. Apple facture 99 dollars par an, tandis que Google facture des frais uniques de 25 dollars. Bien sûr, ce ne sont pas des sommes astronomiques. Mais il est bon de savoir que ces frais existent.

Deuxièmement, et plus important encore, vous jouez dans le bac à sable de quelqu’un d’autre.

Lorsque vous créez des applications natives et les distribuez via un magasin d’applications, vous abandonnez un certain contrôle sur votre application. Vous devez respecter leurs règles si vous voulez que votre application soit dans leur store.

Le problème : leurs règles changent souvent. Peut-être que votre application a été initialement approuvée, mais est maintenant en violation d’une nouvelle règle. Vous êtes obligé de garder votre application à jour pour rester visibles aux utilisateurs.

Le processus de révision redouté du store d’applications Apple. Les entreprises qui y sont allées le savent trop bien. Il n’est pas rare qu’un critique débutant marque votre application et menace de suspendre une publication pendant des semaines« , explique Ryan Farley, cofondateur de LawnStarter Lawn Care .

Bien que la plupart des applications finissent par arriver dans le store, rien ne garantit qu’elles entreront dès le premier coup. Si cela doit changer, il y aura plus de travail de développement (et de coûts) que vous n’avez pas planifié. C’est une dépense que vous devez intégrer à votre budget et à votre calendrier.

2. Coûts de développement multiplates-formes

Lorsque les entreprises se lancent dans les applications mobiles pour la première fois, elles sont choquées d’apprendre que c’est plus complexe que les applications professionnelles classiques. Ils supposent souvent qu’une application fonctionne sur différentes plates-formes.

La réalité : si vous voulez des applications natives multiplates-formes, vous avez besoin d’une application distincte pour chacune d’elles. Si vous souhaitez que ces applications fonctionnent sur des tablettes, vous avez besoin d’applications différentes pour les plates-formes de tablettes.

En d’autres termes, la création d’applications natives multiplates-formes ne constitue pas un seul projet de développement. Ce sont plusieurs projets de développement que vous devez gérer avec soin pour garantir le même résultat pour tous vos utilisateurs.

« Le développement mobile n’est jamais bon marché, cela semble être le cas, car nous parlons d’un projet mobile qui est théoriquement plus léger que les autres efforts de développement », explique Ralph Wasner, directeur de la technologie à la FNTS . « Le défi, c’est que le développement mobile ne consiste pas en un effort de développement unique. Il peut s’agir de 4 à 10 développements en parallèle pour différents appareils devant être identiques sur tous les appareils. »

3. Coûts de conception

C’est une hypothèse commune : le développeur mobile se chargera de la conception.

La réponse : pas si vous voulez que les utilisateurs utilisent réellement l’application à long terme.

Le fait est que l’expérience utilisateur est probablement l’élément le plus important d’une application. Maintenant, il ne faut pas minimiser l’importance de la fonction de votre produit. Mais, sans conception, les utilisateurs ne resteront pas assez longtemps pour voir cette fonction.

Des interfaces confuses et mal conçues sont l’une des principales raisons pour lesquelles les utilisateurs désinstallent une application.

Vous avez peut-être l’application la plus utile jamais créée, mais si vous lésinez sur la conception, vous éloignerez les utilisateurs avant qu’ils ne se rendent compte que votre application est géniale.

En réalité, vous avez besoin d’un bon concepteur pour tout projet de développement d’application. Effectivement cela peut sembler être un coût supplémentaire. Mais, comme expliqué ci-dessous, le coût d’une mauvaise conception est nettement supérieur.

« Lors de la constitution de nouvelles équipes de développement d’applications, il est intéressant de recruter des développeurs et de leur permettre de concevoir rapidement un concept », explique Matt Baxter, directeur du développement logiciel chez Jibestream. « Une bonne conception d’applications mobiles est difficile. Le coût d’une mauvaise conception est le faible taux d’adoption et le rejet précoce. Cela conduit à des cycles de développement logiciel supplémentaires pour essayer d’améliorer la conception défectueuse initiale. Cependant, vous avez déjà brûlé votre première base d’utilisateurs adoptants précoces avec une mauvaise expérience, et vous devez maintenant essayer beaucoup plus fort pour augmenter votre nombre de téléchargement.

Trouver une seule personne experte en conception et en développement est possible, mais très difficile, et peut coûter jusqu’à deux ressources spécialisées avec un peu moins d’expérience. Si vous n’avez pas la complexité de l’application pour justifier un concepteur à temps plein, faites appel à une entreprise de design de bonne réputation. Cela peut sembler trop cher, mais comparez-le à ce que vous économisez en n’ayant pas de concepteur à temps plein.

Ceci s’applique à tous les types d’applications et varie largement en fonction de l’application souhaitée et du public cible. Par exemple, une application destinée à la distribution grand public nécessite évidemment plus de travail de conception qu’une application conçue pour un usage interne par votre équipe de vente.

4. Coûts de stockage des données

Voici une autre question à prendre en compte : Où stockez-vous les données de vos applications mobiles ? Si vous créez une application pilotée par les données, vous devez intégrer les coûts de stockage dans votre plan. Si vous les stockez sur le cloud, vous devez maintenant prendre en compte les coûts d’hébergement mensuels, qui varient en fonction du fournisseur et de la quantité de données stockées.

À quels types de coûts pouvez-vous vous attendre ? Comme expliqué ci-dessous, cela commence modestement, mais devient un facteur d’autant plus important que votre projet évolue.

« Moins évident pour la plupart des gens, lorsque vous avez plusieurs points de données sur votre application, vous devez stocker les informations quelque part », déclare Michael Fisher, directeur associé chez FishJoy . « Savez-vous combien Facebook et d’autres grandes entreprises paient pour toutes les données volumineuses qu’ils stockent ? Une quantité astronomique.« 

5. Modifications en cours de projet

Que vous utilisiez ou non une équipe de développement interne ou des développeurs d’applications mobiles externes, ils fournissent une estimation des coûts basée sur les spécifications initiales. Cependant, les spécifications changent souvent tout au long du projet.

Le problème est que beaucoup d’entreprises sous-estiment l’impact de ces changements sur leurs coûts.

Lorsqu’elles se lancent dans les applications mobiles pour la première fois, les entreprises ne réalisent pas à quel point ces «petites fonctionnalités» peuvent entraîner de grands changement dans la somme totale finale. Ce qui semble être un petit changement pourrait en fait ajouter des semaines au projet.

Par exemple, un chef d’entreprise peut rencontrer une fonctionnalité intéressante dans une autre application mobile et décider qu’il en a besoin dans son application. Ou peut-être qu’ils décident que la conception doit changer. Ou peut-être réalisent-ils qu’ils veulent des applications multiplates-formes à mi-parcours du projet.

Chaque changement augmente les coûts. Ceci est particulièrement dangereux lorsque vous avez plusieurs «petits» changements qui s’additionnent rapidement.

De nombreuses entreprises lancent un projet avec un budget en tête et ne réalisent pas à quel point tous ces changements en cours de projet peuvent avoir une incidence sur le coût final.

« En tant que société spécialisée dans le développement d’applications mobiles et d’ordinateurs de bureau, le problème le plus important auquel nous sommes confrontés est la perte de visibilité de nos clients », déclare Nenad Ćuk, cofondateur et PDG de CroatiaTech . « Pour ceux qui ne sont pas familiers, la dérive de la portée se produit lorsqu’un client continue à apporter des modifications ou à ajouter des fonctionnalités qui ne sont pas nécessaires pour la première version, ou doivent simplement être présentes pour être “parfait « .« 

6. Coûts des tests sur plusieurs appareils

C’est un coût sournois, principalement parce qu’il est généralement sous-estimé. Les entreprises ne réalisent souvent pas combien de tests sont nécessaires pour les applications mobiles.

Les tests mobiles sont particulièrement compliqués en raison de la grande variété d’appareils mobiles. Cela va bien au-delà d’Android et d’iOS.

Vous devez tester différents types de périphériques, tailles d’écran, versions de système d’exploitation, vitesse du réseau, etc. Comme expliqué ci-dessous, ces facteurs peuvent avoir un impact considérable sur l’apparence de votre application.

« Ce qui est superbe sur un iPhone 6 aura une apparence terrible sur un Samsung S6″, déclare M. Wasner. « Comme il existe une telle variété de nombres de pixels et de tailles d’écran, de nombreux développeurs mobiles commencent par essayer de gérer trop de variations ou pas assez. Dans la plupart des cas, vous devez définir plusieurs points clés avant de commencer :

  • Quels sont les 4 ou 5 premiers téléphones utilisés aujourd’hui ?
  • Combien de versions souhaitez-vous être compatible avec les versions antérieures ?
  • Des questions similaires pour le marché des tablettes.

Vous n’obtiendrez jamais une expérience client parfaite sur tous les types de téléphones. Sur certains téléphones non traditionnels, vous devez vous contenter d’une expérience satisfaisante. « 

7. Frais de maintenance

Certains tombent dans le piège de supposer que le développement d’applications mobiles est un projet ponctuel. Tout est fini une fois l’application en ligne.

Pas du tout.

Les applications mobiles sont un processus continu. Vous devez corriger les bugs, appliquer des correctifs de sécurité, mettre à jour l’application avec chaque nouvelle version du système d’exploitation, prendre en charge les utilisateurs, ajouter de nouvelles fonctionnalités, etc. En fait, on pourrait dire que le développement est la partie la plus facile.

« L’un des coûts les plus importants du développement d’applications est l’entretien de l’application une fois celle-ci publiée dans les stores d’applications », déclare Kevin Schrage, directeur du marketing chez BiznessApps . « Apple et Google Play continuent d’améliorer leurs plates-formes et exigent que les applications respectent leurs normes. En fait, si vous ne respectez pas leurs normes, ils peuvent retirer votre application du store, de sorte que tout votre travail acharné pourrait être gaspillé. L’autre élément est la gestion de l’application et le travail nécessaire pour mettre en œuvre toutes les solutions. Vous avez besoin d’un membre du personnel dédié qui gère les notifications push, les commandes mobiles, les programmes de fidélité et autres fonctionnalités intégrées à l’application.

Ceci s’applique à toutes les plates-formes, mais davantage aux applications natives. Comme mentionné ci-dessus, les applications natives requièrent des mises à jour constantes de la compatibilité des systèmes d’exploitation et des périphériques.

Bien que les applications Web mobiles nécessitent une maintenance, elles ne sont pas affectées par les modifications du système d’exploitation et du matériel.

8. Frais de marketing

À l’époque du lancement de l’App Store, vous pourriez probablement lancer une nouvelle application sans aucun marketing. Plus maintenant.

Ces jours-ci, votre application est en concurrence avec plusieurs millions d’autres applications. Qu’est-ce qui incitera les utilisateurs à essayer votre application ? Comment vont-ils même la trouver ?

De nos jours, un bon marketing est tout aussi important qu’un bon design ou un bon développement.

« Le plus gros coût caché que je constate est le marketing« , déclare Brad Waller, directeur des opérations, développement d’applications mobiles EPage . « En tant que développeur, je constate que les entreprises de mes clients ne prennent en compte que les coûts de développement.

Ils n’allouent pas d’argent pour le marketing et la promotion. Si vous ne consacrez pas au marketing un budget du même ordre de grandeur que celui que vous avez consacré au développement, vous risquez de gaspiller votre argent.

Vous devez faire passer le message et inciter les gens à télécharger votre application. Le bouche à oreille, les médias sociaux internes et la sensibilisation des blogueurs ne peuvent vous mener à rien. Sans embaucher des personnes aussi qualifiées en marketing d’applications que vous avez engagées pour un développement qualifié, vous risquez de dépenser de l’argent pour les mauvaises choses. »

Maintenant, que se passe-t-il si vous construisez une application pour les employés ? Pouvez-vous oublier le marketing ?

Bien sûr que non ! Bien que vous n’ayez pas besoin du marketing généralisé d’une application grand public, vous devez tout de même le faire auprès de vos employés. Renseignez-les sur l’application et expliquez-en les avantages. Ils doivent comprendre en quoi cela consiste, comment cela aide et comment l’utiliser si vous voulez que votre application réussisse.

Conclusion

Certains se sentiront perdus dans ce flot d’informations, ne vous inquiétez pas, AxioCode peut vous aider dans votre démarche de transformation digitale.

Article similaire :  13 Avantages à Créer votre Application Mobile Métier

Réservez votre entretien téléphonique gratuit

Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour la digitalisation de votre entreprise, la création d’une application mobile ou de votre propre application métier sur-mesure, réservez votre diagnostic gratuit avec l’un de nos expert.

Réservez votre diagnostique gratuit avec un de nos expert AxioCode